Jean-Jacques Mamba rejoint l’Alliance...

L'ancien député national, Jean-Jacques Mamba, a officiellement annoncé aujourd'hui son adhésion à l'Alliance Fleuve Congo (AFC), un mouvement politico-militaire dirigé par Corneille Nangaa, l'ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Réunion tripartite RDC-Burundi-Afrique du...

Addis-Abeba, Éthiopie - 21 février 2024 : Les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo, Cyril Ramaphosa de l’Afrique du Sud et Évariste Ndayishimiye du Burundi se sont réunis dimanche dernier dans la capitale éthiopienne pour discuter du déploiement des troupes de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) dans l’est de la RDC.

Deo Kasongo : Candidat...

Dans la course aux élections des gouverneurs et vice-gouverneurs à Kinshasa, la candidature de Deo Kasongo, fondateur du groupe Divo, est au centre d'une controverse alimentée par des manœuvres de dénigrement. Malgré ses efforts louables pour contribuer au rayonnement de la ville province, certaines personnes mal intentionnées s'acharnent à ternir son image.

Parlement européen : Josep...

Le mardi 27 février, le Parlement européen se prépare à une séance d'une importance capitale, alors que Josep Borrell Fontelles, vice-président de la Commission et haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, exposera la position officielle de l'UE
AccueilA la UneLes Jeunes résistants...

Les Jeunes résistants de l’UFDPC se préparent à la confrontation avec le M23

Goma, République Démocratique du Congo – Au cœur de la région de Nyiragongo, non loin de Goma, un groupe de jeunes résistants du mouvement Wazalendo, affilié à l’Union des Forces Patriotiques Congolaises (UFDPC), se prépare à une possible confrontation avec le M23. Leur ultimatum est clair : ils exigent le départ inconditionnel des terroristes du M23 de la République Démocratique du Congo. Cette escalade des tensions inquiète la région, alors que des informations font état de la création de nouvelles positions fortifiées par les Wazalendo à travers le territoire de Bukumu, avec leurs canons pointés en direction des supposés repaires ennemis disséminés dans le nord du Kivu.

« Le M23 avait déjà essuyé des tirs nourris en 2012 et 2013, mais la confrontation en 2023 s’annonce comme la plus redoutable de toutes. L’ingérence des Rwandais dans nos affaires doit cesser, car aucun centimètre de notre sol ne sera abandonné aux étrangers, » préviennent-ils. Ces déclarations nous parviennent via un reportage de Germain Cikuru.

L’UFDPC, ou l’Union des Forces Patriotiques Congolaises, est un groupe qui a longtemps été préoccupé par la présence continue du M23 dans la région. Les récents développements suggèrent que la patience des Wazalendo a atteint ses limites, les poussant à prendre des mesures plus radicales pour défendre leur territoire. Cette détermination inébranlable est préoccupante pour les autorités congolaises et la communauté internationale, qui redoutent l’embrasement d’une région déjà instable.

La situation au nord du Kivu est complexe, marquée par des décennies de conflits et de rivalités ethniques. Les affrontements entre groupes armés et les incursions étrangères ont engendré un climat d’insécurité permanent. Cependant, la nouvelle détermination des jeunes résistants de l’UFDPC, en érigeant des positions stratégiques à Bukumu et en pointant leurs canons vers le nord Kivu, soulève des préoccupations quant à une éventuelle escalade du conflit.

Dans ce contexte tendu, il est essentiel que les acteurs nationaux et internationaux s’efforcent de désamorcer la situation. La violence et la confrontation armée ne feront qu’aggraver les souffrances du peuple congolais et de la région en général. Les appels au dialogue et à la diplomatie doivent être au cœur de toute solution durable pour résoudre ces conflits en RDC.

La crise actuelle entre l’UFDPC et le M23 est le reflet de tensions sous-jacentes persistantes dans la région. Il est impératif que les autorités congolaises, avec le soutien de la communauté internationale, s’efforcent de trouver des solutions pacifiques et durables à ces problèmes, afin de mettre fin aux souffrances des populations locales et d’assurer la stabilité dans cette partie du monde en proie à l’instabilité depuis trop longtemps.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Jean-Jacques Mamba rejoint l’Alliance Fleuve Congo

L'ancien député national, Jean-Jacques Mamba, a officiellement annoncé aujourd'hui son adhésion à l'Alliance Fleuve Congo (AFC), un mouvement politico-militaire dirigé par Corneille Nangaa, l'ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Réunion tripartite RDC-Burundi-Afrique du Sud : Félix Tshisekedi insiste sur l’opérationnalisation de la force de la SADC

Addis-Abeba, Éthiopie - 21 février 2024 : Les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo, Cyril Ramaphosa de l’Afrique du Sud et Évariste Ndayishimiye du Burundi se sont réunis dimanche dernier dans la capitale éthiopienne pour discuter du déploiement des troupes de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) dans l’est de la RDC.

Deo Kasongo : Candidat à la gouvernance de Kinshasa, victime d’une campagne de dénigrement

Dans la course aux élections des gouverneurs et vice-gouverneurs à Kinshasa, la candidature de Deo Kasongo, fondateur du groupe Divo, est au centre d'une controverse alimentée par des manœuvres de dénigrement. Malgré ses efforts louables pour contribuer au rayonnement de la ville province, certaines personnes mal intentionnées s'acharnent à ternir son image.