AccueilA la UneÉlections 2023 en...

Élections 2023 en RDC : Martin Fayulu en lice pour la victoire

Kikwit, République Démocratique du Congo – Devant la presse à Kikwit, Martin Fayulu, candidat aux élections de 2023 en République Démocratique du Congo, a affirmé sa détermination à réclamer la victoire qui, selon lui, avait été volée au peuple congolais lors du scrutin précédent.

Au cœur de son discours, Martin Fayulu a martelé que le candidat commun pour le peuple congolais était lui-même. Il a souligné qu’il avait été désigné par la volonté populaire, et qu’il était prêt à se battre pour que cette volonté soit respectée. « On a volé à ce peuple sa victoire, et ce peuple doit recouvrer sa victoire cette fois-ci. Il n’y a pas à transiger », a-t-il déclaré.

Fayulu s’est dit ouvert au dialogue avec d’autres candidats, affirmant : « Si les gens veulent venir et qu’on se mette autour d’une table, qu’on discute, je suis d’accord. » Cependant, il a posé une question cruciale : « Dites-moi, de tous les candidats que vous avez, sur le plan moral, éthique, qui peut dire que moi je lève le doigt et je suis le premier ? »

Le candidat a également mis en avant le Professeur Denis Mukwege, lauréat du Prix Nobel de la Paix, comme un bon candidat, soulignant son respect pour ses compétences et son intégrité. Fayulu a ensuite lancé un défi à ses adversaires en questionnant : « Sur les plans professionnels, compétences, maîtrise des questions du pays (politiques, économiques, sociales, sécuritaires), qui peut lever le doigt et dire que je bats Fayulu ? Dites-le moi. »

L’élection de 2023 en République Démocratique du Congo s’annonce ainsi comme un enjeu majeur, avec Martin Fayulu affirmant sa position de candidat commun et son désir de faire valoir la volonté populaire. Cette déclaration ouvre la voie à des discussions et à une campagne électorale passionnante dans les mois à venir.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : Vers une réforme pour mieux encadrer le secteur minier et pétrolier

Face à l'impact croissant de la fraude dans les secteurs minier et pétrolier, le gouvernement congolais envisage des réformes significatives pour sécuriser ses recettes et soutenir les projets de développement. Lors d'une récente réunion, le ministre de l'Économie nationale, Daniel Mukoko Samba, a détaillé les nouvelles stratégies mises en place pour remédier aux pertes financières liées à ces pratiques.

RDC : Interdiction temporaire des importations de bières et boissons gazeuses pour renforcer l’industrie locale

Le gouvernement congolais, par l'intermédiaire du ministre du Commerce extérieur, Julien Paluku, a instauré une interdiction temporaire de l'importation des bières et boissons gazeuses. Cette mesure, effective à partir du 26 juin pour une durée de 12 mois, marque une étape importante dans la politique économique visant à promouvoir la production locale.

Prison centrale de Makala : plus de 15 000 détenus pour une capacité de 1 500

La prison centrale de Makala, située à Kinshasa, est le théâtre de conditions de détention préoccupantes. Conçue pour accueillir 1 500 personnes, elle abrite aujourd'hui plus de 15 000 détenus, une situation qui exacerbe la surpopulation et engendre des...