AccueilA la UneLa CENI forme...

La CENI forme le personnel navigant pour le transport du matériel électoral en prévision des élections de Décembre 2023

Par Manassé Kitemoko Kosi

GOMBE, RD Congo – Le Président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Denis Kadima Kazadi, a supervisé la remise des brevets au personnel navigant chargé du transport du matériel électoral à travers le pays en vue des élections prévues pour le 20 décembre 2023. Cette étape cruciale du processus électoral s’est déroulée au Majestic River, dans le quartier de Gombe.

En présence de hauts responsables de la CENI, dont le 1er Vice-Président Bienvenu Ilanga Lembow, le Rapporteur Adjoint Paul Muhindo, le Questeur Aggée Aje Matembo Toto et le Questeur Adjoint Sylvie Birembano Balume, Denis Kadima Kazadi a exprimé sa satisfaction quant à la préparation du personnel navigant. Ce dernier aura pour mission de convoyer le matériel électoral à travers le territoire national, une tâche cruciale dans le bon déroulement du processus électoral.

Kadima Kazadi a souligné l’importance de cette formation, soulignant les défis géographiques du pays, caractérisé par un vaste territoire et un relief accidenté, avec de nombreux cours d’eau. Cette formation est essentielle pour garantir que le matériel électoral parvienne à destination en toute sécurité et en temps voulu.

Le Président de la CENI a également remercié le gouvernement pour avoir mis à disposition les ressources nécessaires pour acquérir les équipements nécessaires, notamment les embarcations, et pour organiser cette formation. Il a ajouté : « Nous sommes bien sur la voie des élections. »

Avant la formation pratique, le Rapporteur Adjoint, Paul Muhindo, et le Questeur Adjoint, Sylvie Birembano Balume, ont tous deux salué l’engagement de la CENI dans l’acquisition de cette flotte de bateaux. Ils ont souligné la noblesse de la mission du personnel navigant, appelé à faire face à des conditions parfois difficiles pour acheminer le matériel électoral vers diverses destinations.

Les employés formés ont ensuite démontré leur savoir-faire en mettant en mouvement les bateaux sur le fleuve, sous les yeux satisfaits des responsables de la CENI.

Un représentant du personnel navigant a exprimé sa gratitude envers la direction de la CENI pour avoir fourni les moyens nécessaires pour accomplir cette mission essentielle sur le terrain.

La CENI s’est dotée de 28 bateaux, dont 9 de grand format de type catamaran et 19 walhy robustes et fiables. Ces bateaux ont été acquis auprès de Congo Marine, qui a également assuré la formation du personnel. Cette initiative vise à renforcer les capacités de déploiement du matériel électoral dans tout le pays, en particulier dans les zones d’accès difficile.

L’étape de formation du personnel navigant est une avancée significative dans la préparation des élections de décembre 2023 en République démocratique du Congo. Elle témoigne de l’engagement de la CENI à garantir un processus électoral transparent et efficace, malgré les défis géographiques du pays.

Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...