AccueilA la UneRDC - Inclusion...

RDC – Inclusion électorale : La MOE CENCO-ECC salue les efforts, mais reste vigilante

Par Manassé Kitemoko Kosi
31 octobre 2023
Kinshasa, RDC

La Mission d’Observation Électorale de la Conférence épiscopale nationale du Congo et de l’Église du Christ au Congo, MOE CENCO-ECC, a émis des félicitations aujourd’hui à l’endroit de la Cour constitutionnelle et de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) de la République Démocratique du Congo pour leurs efforts soutenus en vue de renforcer l’inclusivité des élections à venir.

Un pas significatif a été accompli avec la décision de la Cour constitutionnelle de réhabiliter deux candidats à l’élection présidentielle, qui avaient été préalablement disqualifiés par la CENI. Cette mesure est perçue comme un geste concret en faveur d’une élection plus ouverte et inclusive.

La MOE CENCO-ECC a exprimé sa satisfaction quant au travail accompli par la CENI et la Cour constitutionnelle, soulignant que ces institutions semblent opérer de manière indépendante. Cependant, elle a appelé à la vigilance pour préserver cette impression positive tout au long du processus électoral, en particulier lors de la publication des résultats provisoires et du traitement des litiges électoraux.

La mission a également mis en lumière quelques préoccupations importantes. Tout d’abord, la CENI n’a pas encore publié la liste définitive des électeurs conformément à la loi électorale. De plus, la cartographie des bureaux de vote récemment publiée par la CENI n’est pas encore disponible en format téléchargeable et imprimable, rendant son accès difficile pour les autres parties prenantes.

La MOE CENCO-ECC a encouragé la population, les candidats, les partis politiques et la société civile à examiner attentivement la cartographie des bureaux de vote publiée par la CENI, car ces informations joueront un rôle crucial lorsque la CENI publiera les résultats par bureau de vote.

Par ailleurs, en conformité avec une récente décision de la CENI, la MOE CENCO-ECC a appelé les mandataires actifs dans les établissements publics ou les sociétés du portefeuille figurant sur la liste des candidats à la députation nationale à présenter leur démission. De même, les fonctionnaires, agents de l’administration publique et magistrats inclus dans cette liste ont été invités à se mettre en disponibilité, afin d’éviter tout conflit d’intérêts pendant la période électorale.

La MOE CENCO-ECC a souligné l’importance de maintenir l’éthique et l’intégrité tout au long du processus électoral, en insistant sur la nécessité d’éviter l’utilisation abusive des ressources publiques à des fins de campagne électorale. La mission demeurera vigilante à l’égard de l’évolution de la situation électorale en République Démocratique du Congo et continuera à observer et à rendre compte de manière impartiale.

Manassé Kitemoko Kosi, pour Bisonews.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Coup d’État avorté en RDC : le récit poignant de l’épouse de Vital Kamerhe

L'attaque survenue le dimanche 19 mai à la résidence du vice-premier ministre sortant de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, a plongé sa famille dans un cauchemar dont l'issue aurait pu être tragique...

Reprise du trafic sur l’avenue Nguma à Kinshasa : un pas vers la normalisation de la circulation urbaine

Le ministre des Infrastructures, A. Gisaro, a récemment annoncé la reprise du trafic sur certains tronçons de l'avenue Nguma à Kinshasa, à partir du lundi 20 mai. Cette ouverture concerne spécifiquement le rond-point Kintambo

Éliminatoires Mondial : Silas Katompa forfait contre le Sénégal et le Togo

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a récemment annoncé un coup dur pour l'équipe nationale de la RDC. En effet, l'attaquant de Stuttgart, Silas Katompa, ne pourra pas participer aux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026...