AccueilA la UneGeorge weah reconnaît...

George weah reconnaît sa défaite avant la publication officielle : fayulu et katumbi saluent la décision

George Weah a accepté sa défaite avant même que les résultats officiels de l’élection présidentielle ne soient dévoilés, donnant ainsi la victoire à Joseph Boakai, le leader de l’opposition. L’ancienne star du football libérien, aujourd’hui président sortant, a déclaré que c’était « le moment de placer l’intérêt national au-dessus de l’intérêt personnel« . Les résultats préliminaires montrent Boakai en tête avec près de 51 % des voix, une issue qui marque un tournant dans la plus ancienne république africaine, fondée par d’anciens esclaves américains.

Ces événements résonnent en République Démocratique du Congo (RDC), notamment à l’approche des élections prévues en décembre. Moise Katumbi a salué l’attitude élégante de l’ancien footballeur, soulignant son sens de l’État et de la responsabilité. Il a félicité le nouveau président élu, Joseph Boakai, tout en exprimant l’espoir que le Liberia serve d’exemple pour la RDC. La passion partagée pour le football entre les deux hommes ajoute une dimension particulière à ce geste.

De son côté, Martin Fayulu, également candidat à la présidentielle en RDC, a souligné l’importance de cette leçon pour l’Afrique. Il a salué l’indépendance, la transparence, l’intégrité et le courage de la Commission électorale nationale du Liberia. Fayulu espère que cet exemple influencera positivement d’autres pays du continent. La plateforme Lamuka a reconnu le geste de Weah comme une contribution à l’honneur de l’Afrique, soulignant la possibilité d’une transition pacifique sans compromis.

Cependant, Martin Fayulu maintient ses allégations de fraude électorale et réitère sa revendication de la victoire lors de l’élection présidentielle de 2018. Il appelle cette fois à une mobilisation pour garantir une transparence accrue dans le processus électoral.

Manassé Kitemoko kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...