AccueilA la UneLes critères rigoureux...

Les critères rigoureux pour le candidat Commun de la Coalition Congo ya Makasi

Au cours de la réunion qui s’est déroulée du 13 au 17 novembre dernier, orchestrée par les organisations ITI et la Fondation Kofi Annan (KAF), les émissaires de Delly Sesanga, Matata Ponyo, Denis Mukwege et Moise Katumbi ont minutieusement défini les critères visant à élire le candidat commun au sein de la coalition « Congo ya Makasi« . Les détails de ces critères exclusifs sont maintenant révélés par ACTUALITE.CD.

Cinq Clés pour la Sélection

  1. Leadership Visionnaire : Ce premier critère met en lumière la capacité à œuvrer pour l’édification nationale, à fédérer les divers courants, à gérer des situations complexes, et à maintenir des relations transparentes avec les acteurs économiques internationaux. Il requiert également la nécessité d’incarner un changement par rapport à l’ordre établi, tout en maintenant une constance dans la vision et le leadership.
  2. Leadership Charismatique : Le deuxième critère se concentre sur la capacité à mobiliser les foules lors de rassemblements, à communiquer de manière efficace, à être un orateur compétent et persuasif, ainsi qu’à parler plusieurs langues nationales pour interagir avec divers segments de la société.
  3. Gestion et Management : Ce critère vise à évaluer la maîtrise personnelle des dossiers d’État, l’expérience passée ou le potentiel de tenir des fonctions d’homme d’État, et la reconnaissance d’un cursus académique solide.
  4. Capacité de Mobilisation : Axé sur l’ancrage personnel du candidat dans les zones reculées du pays, le soutien d’un parti solidement enraciné doté de structures fonctionnelles, une présence sociale significative, ainsi que des visites dans diverses régions du pays au cours des cinq dernières années.
  5. Machine Politique : Ce critère évalue la puissance organisationnelle du candidat à différents niveaux d’élection, les alliances politiques formées, le nombre d’adhérents au sein du parti ou du regroupement, la capacité à recruter, former et déployer des témoins pour la surveillance électorale, un budget de campagne important, et la capacité à rallier d’autres acteurs politiques sans aliéner les populations.

Chaque critère est noté sur une échelle de 1 à 10, les résultats de cette évaluation ont été transmis aux candidats qui prévoient de se rencontrer prochainement pour poursuivre les travaux.

Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Jacquemain Shabani entame mission sécuritaire à Goma sous haute tension

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Jacquemain Shabani, a entamé ce samedi 13 juillet une mission délicate au Nord-Kivu, débutant par la ville de Goma.

RDC : L’UDPS en ébullition, Augustin Kabuya conserve le soutien de la Présidence

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est actuellement au cœur d'une tempête politique. Plusieurs membres influents et militants du parti au pouvoir réclament le départ d'Augustin Kabuya, qu'ils accusent de gestion autoritaire et de favoritisme.

Congrès de l’ONEC : Michel Victor Lessay présente le rôle de l’APLC et son bilan face aux défis de la transparence financière en RDC

Lors du Congrès de l'ONEC, Michel Victor Lessay, Coordonnateur a.i. de l'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC), a souligné les efforts soutenus de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre la corruption, la fraude et le détournement de fonds publics. Il a mis en avant les stratégies de l'APLC ainsi que ses progrès et ambitions futures...