AccueilA la UneKisangani enthousiaste :...

Kisangani enthousiaste : Moïse Katumbi dévoile ses engagements pour l’électricité, la Santé et la Justice

Moïse Katumbi a inauguré officiellement sa campagne électorale ce lundi 20 novembre à Kisangani (Tshopo), marquant ainsi le début d’une série d’événements à travers le pays. Accompagné par une foule enthousiaste, le candidat à la présidence a conduit une procession depuis l’aéroport de Bangboka jusqu’à la place de la Poste, où un meeting a rassemblé ses partisans.

Défis locaux : Électricité, Eau et Infrastructures délabrées

Lors de son discours, Moïse Katumbi a souligné les défis locaux auxquels la ville de Kisangani est confrontée, notamment la faible desserte en électricité et en eau. Il a également mis en lumière l’état de délabrement avancé de la route reliant Kisangani à Bunia et au Nord-Kivu. Promettant des actions concrètes, Katumbi s’est engagé à lancer rapidement la construction de cette voie, impliquant activement les ingénieurs congolais actuellement au chômage.

Engagements pour la Santé et la Justice

Le candidat a également annoncé son intention de construire un hôpital moderne à Kisangani, soulignant la réhabilitation discrète du bloc opératoire existant. Il a promis d’ériger un établissement de santé plus moderne, remplaçant l’actuel qu’il considère comme obsolète.

Critiquant le régime en place, Moïse Katumbi a dénoncé les nombreuses promesses non tenues et les disparités salariales. Il a spécifiquement ciblé les émoluments des parlementaires, soulignant l’écart choquant avec les salaires des militaires et des policiers. S’engageant à réduire les émoluments des députés, il a affirmé vouloir augmenter les primes des forces de sécurité.

Justice et Appel au Changement

Moïse Katumbi a également exprimé sa préoccupation face à la faiblesse du système judiciaire congolais, pointant du doigt l’impunité persistante dans les cas de détournement de fonds publics. Il a critiqué l’arrestation sélective de certaines personnalités politiques, soulignant que des individus impliqués dans des malversations financières majeures restent en liberté.

En ce qui concerne les élections à venir, Katumbi a appelé la population de Kisangani à voter en faveur du changement. Il a exhorté les électeurs à rester vigilants après le vote pour assurer l’intégrité du processus électoral. Le candidat a également salué le ralliement à sa cause de personnalités telles que Matata Ponyo, Franck Diongo et Seth Kikuni.

Par Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.