Violence persistante à Mai-Ndombe...

La région de Kwamouth, située dans le territoire de Mai-Ndombe, est une fois de plus le théâtre de violences choquantes. Vendredi dernier, au village Mukele, un agriculteur a été sauvagement égorgé par les miliciens Mobondo, plongeant la communauté dans une nouvelle vague d'horreur.

Intensification des combats au...

Dans le contexte de l'escalade des hostilités au Nord-Kivu, Amnesty International a réitéré son appel pressant aux autorités de la République démocratique du Congo (RDC) afin qu'elles prennent des mesures immédiates pour protéger et assister les civils pris au piège des affrontements entre l'armée congolaise et les combattants du Mouvement du 23 mars (M23).

L’UE et le Rwanda...

L'Union européenne (UE) et le Rwanda ont scellé un partenariat stratégique en signant un protocole d'accord visant à promouvoir le développement de chaînes de valeur durables pour les matières premières critiques. L'accord, signé par Jutta Urpilainen, commissaire européenne aux partenariats internationaux

Transformation numérique : Mokilink...

Kinshasa, le 19 février - Mokilink Services, acteur incontournable du secteur des services...
AccueilA la UneLe camp Katumbi...

Le camp Katumbi accuse le gouvernement d’ingérence dans la mission d’observation électorale de l’UE

La tension politique en République démocratique du Congo (RDC) s’intensifie alors que le Camp Katumbi, représentant Ensemble pour la République, accuse le gouvernement de manoeuvres visant à contraindre l’Union européenne (UE) à annuler sa mission d’observation électorale. Selon les allégations, cette annulation servirait à faciliter la mise en œuvre d’une fraude électorale lors du scrutin prévu pour le 20 décembre.

Hervé Diakiese, porte-parole d’Ensemble pour la République, a vivement dénoncé ces prétendues manœuvres lors d’une conférence de presse ce vendredi. Il a déclaré : « Nous dénonçons les manœuvres du gouvernement qui ont contraint l’Union européenne à annuler sa mission d’une importance capitale pour la crédibilité du scrutin.« 

Les accusations portées par le Camp Katumbi mettent en lumière les obstacles rencontrés par la mission d’observation électorale de l’UE, notamment les entraves imposées par les services de sécurité pour empêcher l’acheminement du matériel essentiel à la conduite de l’observation des élections à travers le pays. Selon Diakiese, ces obstacles préfigurent une fraude électorale massive, préparée de longue date.

Parmi les préoccupations soulevées par Ensemble pour la République, le refus du gouvernement de permettre un audit indépendant du fichier électoral est mis en avant comme un signe annonciateur de pratiques douteuses.

Après l’annonce de l’annulation de la mission d’observation électorale de l’UE en RDC, le gouvernement a pris acte de cette décision tout en exprimant ses regrets. Le porte-parole de la mission a confirmé que des contraintes techniques, échappant au contrôle de l’UE, ont motivé cette décision.

Dans un contexte où la crédibilité des élections est cruciale pour la stabilité politique, les allégations du Camp Katumbi soulèvent des inquiétudes quant à l’intégrité du processus électoral en RDC. Les regards sont désormais tournés vers les développements futurs et la manière dont la communauté internationale réagira à cette situation délicate.

Par Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Violence persistante à Mai-Ndombe : Un agriculteur victime des miliciens Mobondo à Kwamouth

La région de Kwamouth, située dans le territoire de Mai-Ndombe, est une fois de plus le théâtre de violences choquantes. Vendredi dernier, au village Mukele, un agriculteur a été sauvagement égorgé par les miliciens Mobondo, plongeant la communauté dans une nouvelle vague d'horreur.

Intensification des combats au Nord-Kivu : Appel pressant d’Amnesty International à la protection des civils

Dans le contexte de l'escalade des hostilités au Nord-Kivu, Amnesty International a réitéré son appel pressant aux autorités de la République démocratique du Congo (RDC) afin qu'elles prennent des mesures immédiates pour protéger et assister les civils pris au piège des affrontements entre l'armée congolaise et les combattants du Mouvement du 23 mars (M23).

L’UE et le Rwanda s’allient pour favoriser des chaînes de valeur durables

L'Union européenne (UE) et le Rwanda ont scellé un partenariat stratégique en signant un protocole d'accord visant à promouvoir le développement de chaînes de valeur durables pour les matières premières critiques. L'accord, signé par Jutta Urpilainen, commissaire européenne aux partenariats internationaux