Contrôle des FARDC à...

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le...

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union...

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.

Repositionnement des Combats dans...

Goma, RDC - Ce mercredi 21 février, les bruits sourds des affrontements ont une fois de plus secoué la région instable du Nord-Kivu, mettant en scène la coalition des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et Wazalendo contre les rebelles du M23, appuyés par l'armée rwandaise.
AccueilA la UneDéclarations tendues entre...

Déclarations tendues entre Kikuni et Bemba : appel à la modération dans le discours politique

La scène politique congolaise s’embrase à nouveau alors que Seth Kikuni, leader du parti « Piste pour l’émergence », réagit aux récentes déclarations de Jean-Pierre Bemba Gombo, membre éminent de l’Union sacrée de la nation. Les critiques de Bemba remettant en question la nationalité de Moïse Katumbi Chapwe ont suscité une réponse franche de la part de Kikuni lors d’une conférence de presse mercredi dernier.

Des Accusations de Frustration

Selon Seth Kikuni, les commentaires de Bemba sont motivés par la frustration liée au succès de Katumbi dans l’espace Grand Équateur. Kikuni attribue cette frustration au contraste entre l’accueil favorable réservé à Katumbi et l’échec apparent de Félix Tshisekedi, soutenu par Bemba, à mobiliser la population de cette région.

« La réaction de Jean-Pierre Bemba est simplement de la frustration après le succès de Moïse Katumbi Chapwe dans l’espace Grand Équateur », a déclaré Kikuni lors de la conférence de presse.

Appel à la Modération et à la Fin des Discours Haineux

Seth Kikuni a appelé Bemba à modérer ses propos, soulignant que douter de la nationalité d’un candidat présidentiel pourrait avoir des conséquences juridiques sérieuses. Kikuni a averti que propager la haine contre Katumbi pourrait conduire Bemba devant la Cour Pénale Internationale (CPI), soulignant le passé du leader politique dans des circonstances similaires.

« Sincèrement, sa situation m’inquiète beaucoup car inciter à la haine contre Moïse Katumbi pourrait le renvoyer une fois de plus devant la Cour Pénale Internationale (CPI), » a déclaré Kikuni.

Critiques envers l’Union Sacrée

Par ailleurs, Kikuni a critiqué l’Union sacrée pour se concentrer sur des attaques contre Katumbi plutôt que de présenter un bilan politique. Il a souligné que Bemba n’a pas répondu aux attentes concernant des questions cruciales liées à la paix dans l’Est de la RDC.

« Jean-Pierre Bemba Gombo est synonyme d’échec. Tout ce qu’il a hérité de son feu père est en faillite. Concernant sa vie politique, c’est également un échec, » a déploré Kikuni.

L’appel de Bemba à Katumbi

Lors d’un rassemblement à Tshangu, Jean-Pierre Bemba a interpellé Moïse Katumbi pour qu’il clarifie sa nationalité. Membre du Présidium de l’Union Sacrée de la Nation, Bemba estime que la nationalité ambiguë de Katumbi pourrait poser problème en cas de conflits d’intérêts.

Conclusion : Appel à la Sagesse

Dans un climat politique tendu, cet échange de déclarations acerbes souligne la nécessité d’une communication plus mesurée. Les appels à la modération et à la concentration sur les enjeux cruciaux pour le pays semblent plus que jamais pertinents.

Manassé Kitemoko kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Contrôle des FARDC à Kanyamahoro : La Coalition RDF/M23 Déjouée

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le Rwanda accuse le Burundi et la RDC de soutenir une coalition militaire menaçante

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union interparlementaire réclame transparence et justice

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.