AccueilA la UneÉchauffourées au Stade...

Échauffourées au Stade Tata Raphaël lors du match entre Renaissance et V.Club

Pendant la pause du match opposant Renaissance à V.Club au Stade Tata Raphaël, une scène déplorable s’est déroulée. Alors que V.Club mène 1-0 grâce à un but de Mpiana Monzizi à la 44e minute, les supporters de Renaissance contestent la validité du but des Moscovites. Une querelle éclate, et des projectiles sont lancés en direction des supporters adverses situés à quelques mètres seulement.

La situation dégénère rapidement, les tribunes étant envahies par des supporters en colère. Malgré la présence d’une vingtaine de policiers déployés, ces derniers se retrouvent dépassés, et des gaz lacrymogènes sont utilisés pour disperser la foule agitée.

La tension était palpable dès avant le coup d’envoi, les supporters des deux camps refusant de respecter la zone tampon. Le match a finalement débuté avec un retard de 15 minutes, malgré l’intervention des forces de l’ordre.

La Croix-Rouge, présente sur place, a pris en charge plusieurs blessés résultant de ces échauffourées. Actuellement, la deuxième mi-temps n’a pas encore commencé, laissant planer une atmosphère tendue sur le stade.

Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Explosion meurtrière d’une grenade à Rutshuru : La fragilité de la sécurité en question

Le drame survenu à Lushege, chef-lieu du groupement de Tongo, en territoire de Rutshuru, dans le Nord-Kivu, continue de susciter l'émoi et l'indignation. L’explosion d’une grenade, qui a coûté la vie à quatre personnes...

Alerte à Beni-Kasindi : Le pont Lume menacé de céder, la société civile tire la sonnette d’alarme

Le pont Lume, point crucial de la route Beni-Kasindi, menace de céder selon la Nouvelle société civile congolaise (NSCC) du secteur de Ruwenzori, alertant ainsi sur les dangers imminents qui pèsent sur cette infrastructure vitale.

Beni : Une nouvelle attaque sanglante des rebelles ADF

Le calvaire des habitants de Beni au Nord-Kivu persiste, marqué par une nouvelle attaque brutale des rebelles ADF.