AccueilA la UneZalikatou Diallo appelle...

Zalikatou Diallo appelle à la sérénité : Les observateurs de la diaspora Africaine réagissent aux contestations électorales en RDC

La Mission d’Observation de la Diaspora Africaine en Europe et le Groupe Agir Europe-Afrique, dirigés par Zalikatou Diallo, ex-Vice-présidente de l’Assemblée nationale de Guinée Conakry, ont émis un appel à la retenue et à la confiance envers les institutions congolaises, face aux appels à l’annulation des élections générales du 20 décembre 2023.

Dans une déclaration rendue publique le samedi 23 décembre 2024, la mission conjointe déplore le comportement de certains acteurs politiques contestant les résultats du scrutin. Elle souligne le rôle primordial des institutions démocratiques dans la République Démocratique du Congo (RDC).

« La Mission Conjointe d’Observation Électorale de la Diaspora Africaine en Europe et du Groupe Agir Europe-Afrique demande à ces différentes missions, ces hommes politiques et candidats de respecter les institutions de la République Démocratique du Congo. Nous lançons un appel à la population congolaise pour qu’elle accorde sa pleine confiance à la CENI et à la Cour constitutionnelle. Restons calmes et sereins », déclare Dr. Zalikatou Diallo, cheffe de la mission.

La mission s’oppose à la publication de résultats par des missions d’observation électorale, soulignant que cette responsabilité incombe à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Le défi de la confiance

La mission exprime son mécontentement envers certains politiciens congolais qui semblent accorder plus de confiance aux organismes internationaux occidentaux pour la validation des résultats électoraux.

« Il est malséant que certains politiciens congolais fassent plus confiance aux organismes internationaux, notamment de l’occident, pour valider les résultats des élections. Ce comportement est désolant et n’honore guère le continent Africain », souligne la mission dans sa déclaration.

Elle rappelle que la RDC est un État indépendant et souverain, ayant démontré sa capacité à organiser des élections justes et crédibles par le passé.

Appel à la sérénité

La mission encourage non seulement les acteurs politiques mais aussi l’ensemble du peuple congolais à faire confiance à la CENI, chargée de faire respecter le choix exprimé dans les urnes.

« La Mission Conjointe d’Observation Électorale de la Diaspora Africaine en Europe et du Groupe Agir Europe-Afrique est attachée au respect de la volonté du peuple. La Commission Électorale Nationale Indépendante et la Cour Constitutionnelle œuvrent pour que la voix du peuple soit entendue », déclare-t-elle.

Elle appelle le peuple congolais à la sérénité, à éviter les propos incendiaires et les actes anti-républicains, et à rester sourd aux appels à des manifestations anticonstitutionnelles.

Déroulement des élections

Malgré les doutes quant à la tenue des scrutins, la CENI a respecté son calendrier pour le quatrième cycle électoral depuis l’adoption de la nouvelle constitution. Les résultats provisoires de l’élection présidentielle des congolais vivant à l’étranger ont été publiés, et la CENI prévoit de proclamer l’ensemble des résultats d’ici le 31 décembre.

La prochaine étape sera le contentieux électoral devant la Cour constitutionnelle, qui devra confirmer ou infirmer les résultats.

Le nouveau Président de la République prêtera serment le 20 janvier 2024, conformément au calendrier électoral.


Manassé Kitemoko kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Explosion meurtrière d’une grenade à Rutshuru : La fragilité de la sécurité en question

Le drame survenu à Lushege, chef-lieu du groupement de Tongo, en territoire de Rutshuru, dans le Nord-Kivu, continue de susciter l'émoi et l'indignation. L’explosion d’une grenade, qui a coûté la vie à quatre personnes...

Alerte à Beni-Kasindi : Le pont Lume menacé de céder, la société civile tire la sonnette d’alarme

Le pont Lume, point crucial de la route Beni-Kasindi, menace de céder selon la Nouvelle société civile congolaise (NSCC) du secteur de Ruwenzori, alertant ainsi sur les dangers imminents qui pèsent sur cette infrastructure vitale.

Beni : Une nouvelle attaque sanglante des rebelles ADF

Le calvaire des habitants de Beni au Nord-Kivu persiste, marqué par une nouvelle attaque brutale des rebelles ADF.