AccueilA la UneAssainissement à Kinshasa...

Assainissement à Kinshasa : Les défis qui attendent les futurs dirigeants

Le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité, et des Affaires Coutumières, Peter Kazadi, a récemment mis en lumière les lacunes en matière d’assainissement dans la ville de Kinshasa, mais aussi dans d’autres grandes agglomérations de la République Démocratique du Congo.

Lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue de la Communication et des Médias, Patrick Muyaya, le 26 décembre 2023, M. Kazadi a abordé la question de l’insalubrité persistante et du manque d’entretien des infrastructures urbaines. Interrogé sur l’apparente absence des autorités face à cette problématique, le ministre a tenu à clarifier sa position.

« Non, je ne parlerais pas d’absence des autorités administratives, car l’État continue de fonctionner. Cependant, il est évident que des négligences persistent chez les responsables locaux. Avec les élections à venir, j’espère sincèrement que les futurs dirigeants de Kinshasa prendront pleinement en main la question cruciale de l’insalubrité dans notre ville. C’est le moment propice pour des changements concrets« , a déclaré M. Kazadi.

Le ministre a souligné que la négligence observée ne signifie pas un effondrement de l’autorité administrative, mais plutôt un appel à une gestion plus responsable de l’espace urbain. Il a exprimé sa satisfaction quant à la reconnaissance de cette réalité et a anticipé un renouveau avec l’installation prochaine d’un nouveau gouverneur et d’un gouvernement provincial.

« Les élections à venir marqueront un tournant significatif. Nous aurons de nouveaux dirigeants qui, espérons-le, feront preuve d’une gestion plus efficace que leurs prédécesseurs. Les gouvernements provinciaux ont la responsabilité de relever les défis qui relèvent de leurs compétences, et je suis optimiste quant à des améliorations tangibles dans la qualité de vie quotidienne des Kinois« , a ajouté le VPM.

En lien avec le calendrier de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), la convocation de l’électorat pour les candidats sénateurs, gouverneurs et Vice-gouverneurs est prévue pour le 1er janvier 2024. Les semaines suivantes seront marquées par l’ouverture des BRTC (Bureaux de Réception et Traitement des Candidatures) pour les sénateurs et gouverneurs des provinces.

La cooptation des chefs coutumiers, prévue le 15 janvier 2024, et les élections des sénateurs le 24 février 2024, ainsi que celles des gouverneurs et Vice-gouverneurs le 12 mars 2024, feront partie intégrante du processus électoral, ouvrant la voie à une nouvelle ère politique.

Manassé Kitemoko kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...