AccueilA la UneEnquête en cours...

Enquête en cours sur le décès de l’expert informatique de la mission électorale de l’UE en RDC

Kinshasa, le 26 décembre 2023 – Une enquête minutieuse est actuellement en cours en République Démocratique du Congo pour élucider les circonstances entourant le décès tragique d’un expert informatique belge, membre de la mission d’experts électoraux déployée par l’Union Européenne. L’annonce a été faite lors d’un briefing presse à Kinshasa par le Vice-Premier Ministre, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité, et des Affaires Coutumières, Peter Kazadi, en compagnie de son collègue, le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya.

Selon les informations officielles, l’expert informatique, qui occupait le poste de responsable au sein de la mission d’observation électorale de l’UE, aurait tragiquement mis fin à ses jours en se jetant du 4e étage. Les autorités congolaises se penchent actuellement sur les détails de cet incident, cherchant à comprendre les raisons qui ont pu conduire à un tel geste.

« Il s’agit d’un responsable informatique de la mission d’observation électorale de l’Union Européenne qui s’est apparemment jeté du 4e étage, entraînant son décès. Les enquêtes sont en cours pour déterminer les circonstances de sa mort. Je ne peux en dire plus pour le moment, » a déclaré brièvement Peter Kazadi, évitant d’approfondir davantage sur la question.

L’expert décédé faisait partie intégrante de l’équipe de soutien aux huit experts spécialisés dans des domaines variés tels que l’électorat, le politique, le juridique, les droits de l’homme, le genre, les minorités, les médias et les réseaux sociaux. Son rôle au sein de cette mission stratégique souligne l’importance cruciale des compétences informatiques dans l’évaluation des processus électoraux modernes.

Initialement prévue pour observer les élections générales du 20 décembre 2023, la mission électorale de l’UE a été réduite et transformée en une mission d’experts électoraux à la suite de discussions avec les autorités congolaises. Ces experts se concentrent actuellement sur l’analyse du processus électoral depuis la capitale congolaise, Kinshasa.

La mission restreinte, composée de huit experts, s’est donné pour mission de réaliser une analyse technique approfondie du processus électoral dans son ensemble. Ils évalueront le processus conformément aux engagements internationaux, régionaux et nationaux relatifs à la conduite d’élections démocratiques auxquels la RDC a souscrit. Un rapport formel, comprenant leurs constats, conclusions et éventuelles recommandations, sera remis aux autorités nationales à la fin de leur mission.

L’enquête en cours soulève des interrogations quant à la pression et aux défis auxquels peuvent être confrontés les membres de ces missions spécialisées. Les autorités congolaises, en collaboration avec les représentants de l’UE, cherchent à assurer une transparence totale dans cette enquête, tout en respectant les procédures légales en vigueur.

Par Manassé Kitemoko kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.