Félix Tshisekedi approuve les...

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la...

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées...

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.

Félix Tshisekedi dénonce :...

Dans une déclaration qui a captivé l'attention nationale, le président Félix Tshisekedi a récemment exprimé sa préoccupation quant à l'état de la justice congolaise, la qualifiant de "malade". Cette prise de position intervient suite à l'arrestation controversée du journaliste Stanis Bujakera, figure influente sur les réseaux sociaux, accusé d'avoir publié un article qu'il n'a pas rédigé.
AccueilA la UneLa CENCO et...

La CENCO et l’ECC dévoilent un aperçu initial des élections : Regards divergents sur les résultats

Le récent rapport préliminaire de la Mission d’Observation Électorale (MOE) conjointe de la CENCO (Conférence Épiscopale Nationale du Congo) et de l’ECC (Église du Christ au Congo) a suscité des réactions mitigées au sein de la sphère politique congolaise. Sous le titre énigmatique de « La CENCO a cessé de prôner la politique de la terre brûlée, nous pouvons saluer cela, » le document met en lumière une nouvelle approche de la CENCO envers les élections.

Des voix parallèles et un leader émergent

Selon le rapport, la CENCO a utilisé un dispositif de comptage parallèle des voix, révélant qu’un candidat à la présidentielle a obtenu plus de la moitié des suffrages. Bien que le nom du candidat ne soit pas divulgué, la mouvance présidentielle interprète ces données comme convergentes avec celles de la Commission Électorale Nationale Indépendante, plaçant Félix Tshisekedi en tête de la course.

Augustin Kabuya, Secrétaire Général de l’UDPS/Tshisekedi, salue cette évolution de la CENCO. Il exprime son enthousiasme lors d’une conférence de presse, soulignant l’objectivité retrouvée de l’Église face aux élections. Il rappelle également l’histoire politique congolaise, soulignant la rareté de voir un Tshisekedi perdre une élection, tout en évitant de tirer des conclusions hâtives.

La victoire prévisible de Tshisekedi selon l’UDPS/Tshisekedi

Augustin Kabuya, confiant dans la position actuelle de Félix Tshisekedi, évoque la contribution de l’Union sacrée et la présence de décideurs politiques majeurs aux côtés du candidat. Il critique sévèrement les médias pour leur manque de neutralité et conteste les sondages peu crédibles, déclarant que les résultats parlent d’eux-mêmes. Il conclut en insistant sur la forte performance de Tshisekedi, rejetant les prévisions pessimistes.

Réaction de l’opposition : divergences et contestations

Malgré la domination apparente de Tshisekedi dans la publication partielle des résultats, l’opposition rejette catégoriquement ces chiffres. Martin Fayulu dénonce des divergences entre les résultats annoncés et la réalité observée sur le terrain. Moïse Katumbi exprime sa solidarité avec l’opposition et annonce des actions à venir.

Le porte-parole de Moïse Katumbi, Olivier Kamitatu, qualifie la Cour constitutionnelle de dernier rempart du régime actuel, indiquant que Katumbi n’a pas l’intention de recourir à cette instance pour les contentieux électoraux en cours.

Manassé Kitemoko kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Félix Tshisekedi approuve les efforts de Miguel Kashal à la tête de l’ARSP

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la cité de Sake : la terreur s’abat sur les habitants

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées par les eaux à Manono, Tanganyika : Une crise humanitaire imminente

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.