AccueilA la UneTensions à Goma...

Tensions à Goma avant la publication des résultats de la présidentielle 2023 en RDC

GOMA, RDC – À quelques heures du début de la cérémonie de publication des résultats provisoires de l’élection présidentielle en République démocratique du Congo (RDC), la capitale du Nord-Kivu, Goma, a été le théâtre de manifestations tendues ce dimanche.

Des scènes de mécontentement ont éclaté dans les rues de Goma, avec des pneus brûlés et des barricades érigées par des jeunes en colère. L’atmosphère pré-annonce une possible contestation des résultats à venir, soulignant les inquiétudes croissantes au sein de la population.

Les manifestants, principalement des jeunes, expriment leur frustration et exigent la réorganisation du processus électoral. Le ton de la rue gronde, reflétant un profond mécontentement quant à la gestion de l’élection présidentielle.

goma

Certains citoyens ont exprimé leur préoccupation quant à l’intégrité du processus électoral, soulignant des inquiétudes sur d’éventuelles irrégularités. Les manifestants demandent une transparence accrue et une réévaluation du déroulement des élections.

En réaction à ces manifestations, les autorités locales appellent au calme et à la retenue. Le porte-parole du gouvernement a déclaré lors d’une conférence de presse : « Nous comprenons les préoccupations de nos concitoyens, mais il est essentiel de permettre au processus électoral de suivre son cours légalement établi. Toutes les voies de recours nécessaires sont disponibles pour ceux qui remettent en question les résultats.« 

La communauté internationale observe de près l’évolution de la situation, appelant à la résolution pacifique des différends et au respect des principes démocratiques. Des représentants d’organisations internationales sont en contact avec les parties prenantes pour encourager le dialogue et la résolution pacifique des tensions.

En cette période cruciale pour la démocratie en RDC, la prudence et la modération sont de mise. Les prochains jours seront déterminants pour l’avenir politique du pays, et il est impératif que toutes les parties prenantes fassent preuve de responsabilité pour prévenir tout débordement.

Par Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Les nouveaux sénateurs du Nord-Kivu exhortés à agir pour la paix dans la province

Les acteurs de la société civile et les organisations de jeunesse du Nord-Kivu attendent des sénateurs fraîchement élus de cette province une prise de position ferme et des actions concrètes pour rétablir la paix...

Reprise des combats entre les FARDC et le M23 à rutshuru

Les affrontements entre l’armée congolaise et les rebelles du M23, soutenus par le Rwanda, ont repris avec intensité ce lundi 27 mai dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu...

L’ARSP appelle la Gécamines à faciliter la recommandation de plus de 20 entreprises à TFM

Lundi 27 mai, l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP) a exhorté la GECAMINES à ne pas entraver la recommandation de plus de 20 entreprises à Tenke Fungurume Mining (TFM).