AccueilA la UneAprès la présidentielle...

Après la présidentielle : Les candidats malheureux appellent au dialogue

Kinshasa, le 4 janvier 2024 – Après la proclamation des résultats provisoires de l’élection présidentielle en République Démocratique du Congo, deux candidats malheureux, Théodore Ngoy et Tony Cassius Bolamba, ont exprimé le souhait d’un rassemblement des acteurs politiques et sociaux. Ils ont, lors de leur passage à ACTUALITE.CD, appelé le président réélu Félix Tshisekedi à convoquer une réunion visant à discuter des enjeux cruciaux qui touchent la nation.

Le Gouvernement reste attentif, mais la décision revient au Président

Interrogé sur la réaction du gouvernement par rapport à cette proposition, le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, a souligné que toute décision à ce sujet dépendrait du Président de la République lui-même. « C’est le Président de la République qui va apprécier à son niveau. Être candidat à la présidence de la République ne confère pas un statut particulier pour commencer à demander ou à exiger certaines choses, » a déclaré Muyaya lors d’un briefing presse tenu le mardi 2 janvier 2024.

La valeur des candidats réside dans l’adhésion populaire

Muyaya a souligné que la valeur des candidats ne découle pas simplement de leur statut de candidat à la présidence, mais plutôt de l’adhésion des Congolais. « Ce qui fait la valeur des candidats, c’est l’adhésion des Congolais. Il y a eu l’élection présidentielle, et il y aura les législatives ; à ce moment-là, les choses pourront être plus précises sur la manière dont les choses politiques peuvent être faites. »

Contentieux électoraux : Étape cruciale à venir

La Commission électorale nationale indépendante a annoncé que Félix Tshisekedi avait remporté l’élection présidentielle avec 73,34 % des voix. Cependant, des candidats de l’opposition, dont Moïse Katumbi et Martin Fayulu, contestent les résultats et ne prévoient pas de saisir la Cour constitutionnelle, qu’ils considèrent comme « inféodée » au pouvoir. Conformément à la loi électorale, l’étape des contentieux électoraux s’ouvrira à la Cour constitutionnelle dans les prochains jours.

Manassé Kitemoko kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : nouveaux affrontements entre les FARDC et le M23 à Rutshuru

Ce dimanche, le territoire de Rutshuru a de nouveau été le théâtre de violents combats entre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les rebelles du M23

Kwamouth : attaque armée sur la rivière Kasaï, un bandit recherché s’empare d’une embarcation

Une nouvelle attaque armée a eu lieu jeudi sur la rivière Kasaï, près du village Mpwaka. Un bandit bien connu sous le nom de "Ferre"

Assemblée nationale : un nouveau chapitre politique s’ouvre

Après l'installation du bureau définitif de l'Assemblée nationale, la sortie de la nouvelle équipe gouvernementale semble imminente. Deux mois après la nomination de la Première ministre Judith Suminwa