De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneLa CAN 2023...

La CAN 2023 augmente les enjeux : le vainqueur prêt à empoter 7 millions USD

La Confédération africaine de football (CAF) a dévoilé aujourd’hui une nouvelle allocation financière substantielle pour le champion de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN), marquant une augmentation notable par rapport à l’édition précédente, remportée par le Sénégal il y a deux ans.

Une prime en hausse de 40%

Patrice Motsepe, président de la CAF, a annoncé lors d’une conférence de presse ce jeudi 4 janvier que le vainqueur de la 34e édition, qui débutera en Côte d’Ivoire le 13 janvier prochain, se verra attribuer une récompense financière significative de 7 000 000 USD. Cette augmentation de 40% par rapport à la précédente édition est une initiative majeure de la CAF pour soutenir et stimuler le développement du football sur le continent africain.

Motsepe a souligné les progrès accomplis par la CAF au cours des deux dernières années, notant que cette augmentation substantielle reflète l’engagement continu envers l’amélioration des compétitions majeures. Dans ses propos, il a déclaré, « La CAF a fait des progrès significatifs au cours des deux dernières années en augmentant la dotation de la CAN et de toutes ses autres compétitions majeures. Nous avons augmenté le prix du vainqueur de la CAN à 7 000 000 USD, ce qui représente une augmentation de 40% par rapport à la CAN précédente.« 

Un investissement pour le développement du football

Motsepe a exprimé sa conviction que cette injection financière bénéficiera au développement du football en Afrique et profitera à toutes les parties prenantes. Il a ajouté, « Je suis convaincu qu’une partie de ce montant contribuera au développement du football et profitera à toutes les parties prenantes du football, tout en aidant nos associations membres dans leur administration.« 

Répartition équitable des gains

Outre le vainqueur, les finalistes recevront également une part considérable, avec une prime de 4 000 000 USD. Les demi-finalistes ne seront pas en reste, chacun repartant avec 2 500 000 USD. Même les quarts de finalistes bénéficieront d’une récompense substantielle de 1 300 000 USD.

Cette répartition équitable des gains vise à encourager une compétition acharnée tout au long du tournoi, offrant aux équipes participantes une motivation financière pour exceller sur le terrain.

Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.