AccueilEn continuCeniRéélection Fatshi :...

Réélection Fatshi : voici comment ses jokers Bemba, Kamerhe, Denise Nyakeru, Ika De Jong et un spin doctor ont joué leurs partitions

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a été réélu pour un deuxième mandat avec 73,34 % des voix, selon les résultats provisoires proclamés par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) le 31 décembre 2023.

Cette victoire écrasante est le fruit d’une campagne électorale menée tambour battant par le chef de l’État et ses alliés, qui ont su jouer de leurs atouts pour faire la différence face à leurs adversaires.

Parmi ces atouts, on peut citer six personnalités qui ont été des véritables jokers.

Il s’agit de Jean-Pierre Bemba, Jacquemain Shabani, Vital Kamerhe, la Première Dame Denise Nyakeru, la journaliste et influenceuse Ika De Jong et un spin doctor qui aura requis l’anonymat malgré ses prouesses.

Jean-Pierre Bemba, poids lourd à la french talk

Jean-Pierre Bemba, ancien vice-président et leader du Mouvement de libération du Congo (MLC), actuel VPM de la Défense a été un soutien de poids pour Félix Tshisekedi. En effet, il a parcouru le pays, notamment les provinces du Maï-Ndombe, de l’Espace Grand Équateur et de Kinshasa, pour mobiliser les électeurs en faveur du candidat numéro 20. Il a également posé des questions embarrassantes à Moïse Katumbi, le principal rival de Félix Tshisekedi, sur sa nationalité zambienne, mettant en doute sa légitimité à briguer la magistrature suprême. Jean-Pierre Bemba a ainsi contribué à affaiblir l’opposition et à renforcer la popularité de Félix Tshisekedi.

Jacquemain Shabani, le chef de campagne efficace

Jacquemain Shabani, chef d’orchestre de la structure en charge de la campagne électorale à l’Udps/Tshisekedi, parti du Félix Tshisekedi, a été le chef de campagne. Il a réussi à fédérer les forces de l’UDPS et de l’Union sacrée, la coalition qui soutient Félix Tshisekedi, et à organiser des meetings et des caravanes dans tout le pays. Il a également coordonné la communication et la logistique de la campagne, en veillant à respecter le budget et le calendrier.

Jacquemain Shabani a ainsi été le maître d’œuvre d’une campagne dynamique et cohérente. Et cela, dans la discrétion.

Vital Kamerhe, le ténor de l’Est de la RDC

Vital Kamerhe, ancien président de l’Assemblée nationale et leader de l’Union pour la nation congolaise (UNC), actuel Ministre de l’Economie, a été le porte-parole de Félix Tshisekedi dans la partie Est du pays, où il jouit d’une forte influence.

Il a sillonné les provinces de cette partie du pays jusqu’au coins et reçoins pour convaincre les électeurs de voter pour Félix Tshisekedi. Il a également mis en avant les réalisations du président sortant dans cette région, notamment les efforts pour la restauration de la paix et la lutte contre les groupes armés. Vital Kamerhe a ainsi permis à Félix Tshisekedi de s’assurer le soutien des populations de l’Est, qui ont massivement voté pour lui contrairement aux prédictions et manoeuvres de certains autres ténors du coin ce, de la Grande Orientale au Maniema en passant par le Grand Kivu.

Denise Nyakeru, la première dame engagée

Denise Nyakeru, l’épouse de Félix Tshisekedi, a été la cheville ouvrière de la campagne « bimisa maman », un terme qui signifie « il faut battre campagne avec sa femme à ses côtés ». Elle a accompagné son mari dans ses déplacements et ses meetings, et a tenu des discours en faveur de son programme. Elle a également mené des actions sociales et humanitaires, notamment en faveur des femmes et des enfants, à travers sa fondation durant tout le quinquennat. Denise Nyakeru a ainsi montré l’image d’une première dame proche du peuple et impliquée dans le développement du pays.

Ika De Jong, l’arme de la com digitale

Ika De Jong, journaliste et blogueuse, a été une alliée de taille pour Félix Tshisekedi sur le terrain de la communication numérique. Elle a été présente sur tous les fronts, que ce soit sur Twitter, TikTok, Instagram ou d’autres réseaux sociaux, pour relayer les messages et les images de la campagne du président sortant. Elle a également répondu aux critiques et aux fausses informations diffusées par les adversaires de Félix Tshisekedi, en apportant des arguments et des preuves. Ika De Jong a ainsi contribué à renforcer la visibilité et la crédibilité de Félix Tshisekedi sur la toile.

Un stratège de l’ombre

Enfin, un consultant en marketing politique et communication de renom dans le pays, qui a requis l’anonymat, a joué un rôle phare dans la campagne de Félix Tshisekedi, en étant en première ligne dans l’élaboration des grandes stratégies qui ont mis à terre les adversaires du président sortant. Il a notamment conseillé Félix Tshisekedi sur les thèmes à aborder, les slogans à utiliser, les alliances à nouer, les gestes à faire, les symboles à porter, etc. Il a également anticipé les réactions et les attaques de l’opposition, et préparé les ripostes appropriées. Ce spin doctor anonyme a ainsi été le cerveau dans l’ombre de la campagne victorieuse de Félix Tshisekedi.

And now

Félix Tshisekedi a donc pu compter sur six jokers, qui ont chacun apporté leur pierre à l’édifice de sa réélection. Grâce à leur soutien, il a réussi à séduire les électeurs congolais, qui lui ont accordé leur confiance pour un nouveau mandat. Il lui reste désormais à honorer ses promesses en consolidant les acquis, en veillant que ses promesses dont les jalons ont été posés durant son premier mandat arrivent à terme dans ce second mandat salué par la population notamment à Kinshasa, une grande première en RDC dans l’histoire électorale du pays.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : Vers une réforme pour mieux encadrer le secteur minier et pétrolier

Face à l'impact croissant de la fraude dans les secteurs minier et pétrolier, le gouvernement congolais envisage des réformes significatives pour sécuriser ses recettes et soutenir les projets de développement. Lors d'une récente réunion, le ministre de l'Économie nationale, Daniel Mukoko Samba, a détaillé les nouvelles stratégies mises en place pour remédier aux pertes financières liées à ces pratiques.

RDC : Interdiction temporaire des importations de bières et boissons gazeuses pour renforcer l’industrie locale

Le gouvernement congolais, par l'intermédiaire du ministre du Commerce extérieur, Julien Paluku, a instauré une interdiction temporaire de l'importation des bières et boissons gazeuses. Cette mesure, effective à partir du 26 juin pour une durée de 12 mois, marque une étape importante dans la politique économique visant à promouvoir la production locale.

Prison centrale de Makala : plus de 15 000 détenus pour une capacité de 1 500

La prison centrale de Makala, située à Kinshasa, est le théâtre de conditions de détention préoccupantes. Conçue pour accueillir 1 500 personnes, elle abrite aujourd'hui plus de 15 000 détenus, une situation qui exacerbe la surpopulation et engendre des...