De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneRéflexions sur l'appel...

Réflexions sur l’appel d’Herman Cohen contre l’investiture de Félix Tshisekedi : Regards croisés de Lamuka et de l’UDPS

La récente sortie médiatique de l’ancien secrétaire d’État américain, Herman Cohen, contre l’investiture prévue de Félix Tshisekedi, suscite de vifs débats au sein de la classe politique congolaise. Cette déclaration intervient quelques jours après la proclamation des résultats provisoires de la présidentielle par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), jetant ainsi une lumière crue sur les enjeux politiques en République Démocratique du Congo (RDC).

L’analyse de Lamuka : Une reconnaissance de l’indignation populaire

Pour la coalition Lamuka, qui a vigoureusement soutenu la candidature de Martin Fayulu, l’appel d’Herman Cohen résonne comme une validation internationale de l’indignation exprimée par les Congolais réclamant l’annulation des élections du 20 décembre. Un porte-parole de Lamuka, Prince Epenge, souligne le revirement du diplomate américain, déclarant : « Ce diplomate a soutenu le régime de F. Tshisekedi pendant quatre ans aveuglément. Mais, aujourd’hui, il se rend à l’évidence que le peuple congolais ne peut plus être trompé pour la deuxième fois. Ce n’est qu’un constat du chaos… Tout le monde a constaté que Denis Kadima a publié les résultats de l’élection sans compilation. »

Cette réaction de la coalition met en lumière les tensions persistantes et l’absence de consensus autour des résultats électoraux.

Réplique de l’UDPS : Une simple divergence d’opinions

Du côté de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), le secrétaire général Augustin Kabuya minimise l’impact de la déclaration d’Herman Cohen en la qualifiant de simple point de vue. Il insiste sur le fait que cette position n’affectera pas les choix faits par le peuple congolais. Kabuya précise : « La réaction d’Herman Cohen est un point de vue. Ça ne peut pas remettre en cause les choix des Congolais. C’est normal. Félix Tshisekedi n’était pas parti aux élections comme candidat de l’Union sacrée, encore moins de l’UDPS. Il vient d’une école politique. »

Cette réponse de l’UDPS témoigne de la volonté du parti au pouvoir de minimiser l’impact potentiel de l’appel d’Herman Cohen sur la légitimité de l’élection.

Échéance imminente : La cour constitutionnelle entre en scène

Alors que les regards restent rivés sur cette controverse, la publication des résultats définitifs par la Cour constitutionnelle est attendue d’ici le 12 janvier. Cette date cruciale pourrait apporter des éclaircissements supplémentaires sur le paysage politique congolais, même si les opinions divergent fortement quant à la validité des élections.

Manassé Kitemoko kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.