AccueilA la UneCandidature contestée aux...

Candidature contestée aux législatives nationales : Irrégularités dénoncées à Kabinda-Ville

Par Manassé Kitemoko Kosi

KABINDA-VILLE, RDC – La démocratie en République Démocratique du Congo (RDC) connaît actuellement un épisode contestataire à Kabinda-Ville, où la candidature de MALANGU MUABILA André Dieudonné aux législatives nationales a été invalidée par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). Le candidat en question exprime son étonnement face à cette décision qui a pris tout le monde de court.

La situation a pris une tournure particulière lorsque la CENI a annoncé l’invalidation de la candidature de MALANGU MUABILA André Dieudonné, qui avait initialement postulé à Kabinda-Ville. Cependant, c’est à Luilu que cette décision a été rendue, suscitant des interrogations et des réactions diverses.

Face à cette invalidation, la société civile locale et le Grand chef coutumier de Kabinda-Ville ont vivement réagi, pointant du doigt ce qu’ils qualifient de « main noire » influençant le processus électoral. Selon eux, une candidate députée aurait joué un rôle déterminant dans l’éviction de MALANGU MUABILA André Dieudonné de la course aux législatives nationales.

Appel à la correction de l’erreur

Dans une déclaration conjointe, la société civile et le Grand Chef coutumier de Kabinda-Ville ont dénoncé publiquement cette apparente irrégularité et ont appelé la CENI à corriger cette erreur qui entache la transparence du processus électoral. Ils soulignent l’importance de préserver l’intégrité du scrutin et de garantir la légitimité des candidats en lice.

« Nous demandons à la CENI de réexaminer minutieusement la situation et de rectifier cette erreur qui compromet la crédibilité du processus électoral. La confiance des citoyens envers les institutions doit être préservée, et toute interférence indue doit être écartée », a déclaré le représentant de la société civile.

Réaction du candidat contesté

De son côté, MALANGU MUABILA André Dieudonné exprime son étonnement face à cette invalidation. Sans rentrer dans des accusations directes, il souligne la nécessité d’une clarification et d’une révision équitable de sa candidature.

« Je suis surpris par cette décision, d’autant plus que ma candidature avait été initialement acceptée à Kabinda-Ville. Nous attendons des explications claires de la part de la CENI et espérons que cette situation sera résolue de manière juste », a déclaré le candidat.

Vers une résolution transparente

Alors que les contestations persistent, l’attention se tourne maintenant vers la CENI pour une éventuelle révision de sa décision. Les acteurs locaux et le candidat contesté espèrent que la transparence prévaudra dans ce processus et que toute influence indue sera écartée.

Par Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Explosion meurtrière d’une grenade à Rutshuru : La fragilité de la sécurité en question

Le drame survenu à Lushege, chef-lieu du groupement de Tongo, en territoire de Rutshuru, dans le Nord-Kivu, continue de susciter l'émoi et l'indignation. L’explosion d’une grenade, qui a coûté la vie à quatre personnes...

Alerte à Beni-Kasindi : Le pont Lume menacé de céder, la société civile tire la sonnette d’alarme

Le pont Lume, point crucial de la route Beni-Kasindi, menace de céder selon la Nouvelle société civile congolaise (NSCC) du secteur de Ruwenzori, alertant ainsi sur les dangers imminents qui pèsent sur cette infrastructure vitale.

Beni : Une nouvelle attaque sanglante des rebelles ADF

Le calvaire des habitants de Beni au Nord-Kivu persiste, marqué par une nouvelle attaque brutale des rebelles ADF.