De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneLa Chine félicite...

La Chine félicite Félix Tshisekedi et promet une coopération renforcée autour de « La Route de la Soie »

La Chine a officiellement adressé ses félicitations au Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour sa réélection à la tête de la République Démocratique du Congo (RDC). Cette reconnaissance a été formulée au cours d’une conférence de presse, le 10 janvier 2024, par Mao Ning, la porte-parole du Ministère chinois des Affaires Étrangères.

Dans ses propos, Mao Ning a souligné l’engagement de Tshisekedi envers le développement de son pays, saluant le partenariat stratégique entre la Chine et la RDC. « La Chine et la RDC sont liées par une relation de coopération globale. La partie chinoise attache une grande importance au développement des relations sino-congolaises. Elle est disposée à travailler de concert avec la partie congolaise pour revigorer leur amitié traditionnelle et approfondir les échanges et coopération Chine-RDC dans le cadre de l’Initiative de ‘la Ceinture et la Route’ et du Forum sur la coopération sino-africaine, au plus grand bénéfice des deux peuples, » a-t-elle déclaré.

Vers un renforcement de la coopération économique

Un élément clé de cette coopération sino-congolaise est l’Initiative de la Ceinture et de la Route (BRI), également connue sous le nom de « La Route de la Soie. » Un mémorandum d’entente sur la coopération dans le cadre de la Ceinture Économique de la Route de la Soie avait été signé par les deux pays en janvier 2021, illustrant l’engagement mutuel à renforcer les liens économiques.

« C’est la mondialisation revue et corrigée par la Chine et l’Afrique pour le bénéfice de la Chine et de l’Afrique, » avait commenté Marie Tumba Nzeza, alors ministre congolaise des affaires étrangères, lors de la signature de ce mémorandum d’entente.

La route de la soie : Un projet ambitieux de connectivité mondiale

La Route de la Soie, initiée par la Chine en 2013, représente un projet majeur de développement économique et d’investissement. Son objectif est de renforcer les connexions et les échanges entre les pays d’Asie, d’Europe, d’Afrique et d’autres régions, en rétablissant les anciennes routes commerciales entre l’Est et l’Ouest.

La BRI englobe la Ceinture terrestre, établissant des corridors économiques terrestres reliant la Chine à l’Europe via l’Asie centrale et le Moyen-Orient. Elle inclut également la Route maritime de la Soie, visant à améliorer les infrastructures portuaires et les voies maritimes pour faciliter les échanges mondiaux.

Débats et engagements : Les contours de la BRI

Bien que la BRI ait suscité des débats, notamment en ce qui concerne la dette des pays partenaires et des inquiétudes géopolitiques, la Chine insiste sur son engagement envers un développement mutuel et une coopération économique à long terme avec ses partenaires.

En conclusion, la réélection de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo à la présidence de la RDC ouvre de nouvelles perspectives de collaboration entre la Chine et le Congo, avec « La Route de la Soie » comme pivot central de cette coopération économique.

Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.