AccueilA la UneLa Chine félicite...

La Chine félicite Félix Tshisekedi et promet une coopération renforcée autour de « La Route de la Soie »

La Chine a officiellement adressé ses félicitations au Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour sa réélection à la tête de la République Démocratique du Congo (RDC). Cette reconnaissance a été formulée au cours d’une conférence de presse, le 10 janvier 2024, par Mao Ning, la porte-parole du Ministère chinois des Affaires Étrangères.

Dans ses propos, Mao Ning a souligné l’engagement de Tshisekedi envers le développement de son pays, saluant le partenariat stratégique entre la Chine et la RDC. « La Chine et la RDC sont liées par une relation de coopération globale. La partie chinoise attache une grande importance au développement des relations sino-congolaises. Elle est disposée à travailler de concert avec la partie congolaise pour revigorer leur amitié traditionnelle et approfondir les échanges et coopération Chine-RDC dans le cadre de l’Initiative de ‘la Ceinture et la Route’ et du Forum sur la coopération sino-africaine, au plus grand bénéfice des deux peuples, » a-t-elle déclaré.

Vers un renforcement de la coopération économique

Un élément clé de cette coopération sino-congolaise est l’Initiative de la Ceinture et de la Route (BRI), également connue sous le nom de « La Route de la Soie. » Un mémorandum d’entente sur la coopération dans le cadre de la Ceinture Économique de la Route de la Soie avait été signé par les deux pays en janvier 2021, illustrant l’engagement mutuel à renforcer les liens économiques.

« C’est la mondialisation revue et corrigée par la Chine et l’Afrique pour le bénéfice de la Chine et de l’Afrique, » avait commenté Marie Tumba Nzeza, alors ministre congolaise des affaires étrangères, lors de la signature de ce mémorandum d’entente.

La route de la soie : Un projet ambitieux de connectivité mondiale

La Route de la Soie, initiée par la Chine en 2013, représente un projet majeur de développement économique et d’investissement. Son objectif est de renforcer les connexions et les échanges entre les pays d’Asie, d’Europe, d’Afrique et d’autres régions, en rétablissant les anciennes routes commerciales entre l’Est et l’Ouest.

La BRI englobe la Ceinture terrestre, établissant des corridors économiques terrestres reliant la Chine à l’Europe via l’Asie centrale et le Moyen-Orient. Elle inclut également la Route maritime de la Soie, visant à améliorer les infrastructures portuaires et les voies maritimes pour faciliter les échanges mondiaux.

Débats et engagements : Les contours de la BRI

Bien que la BRI ait suscité des débats, notamment en ce qui concerne la dette des pays partenaires et des inquiétudes géopolitiques, la Chine insiste sur son engagement envers un développement mutuel et une coopération économique à long terme avec ses partenaires.

En conclusion, la réélection de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo à la présidence de la RDC ouvre de nouvelles perspectives de collaboration entre la Chine et le Congo, avec « La Route de la Soie » comme pivot central de cette coopération économique.

Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.