AccueilA la UneTrois vies fauchées...

Trois vies fauchées par la chute d’une citerne à Kinshasa : plongée dans un drame évitable

Ce mercredi matin, l’avenue Tangu dans la commune de Ngaliema à Kinshasa a été le théâtre d’une tragédie évitable. Une citerne de la minoterie Minocongo, lourdement chargée de blé, s’est effondrée sur une maison voisine, entraînant la mort de trois personnes : un ouvrier de l’usine, un enfant de 6 ans et une femme. Leur décès tragique révèle de graves lacunes en matière de sécurité dans le secteur industriel congolais.

Alors que les secours s’activent pour retrouver les corps des victimes sous les tonnes de farine de blé, des questions cruciales surgissent quant à la responsabilité et à la prévoyance des autorités et des entreprises locales. Comment un tel accident a-t-il pu se produire ? Quelles mesures de sécurité auraient pu être mises en place pour l’éviter ?

Cette tragédie met en lumière les conditions de travail précaires et les risques auxquels sont exposés les travailleurs congolais, souvent dans des environnements industrialisés non conformes aux normes de sécurité internationales. Les familles endeuillées réclament justice et des mesures immédiates pour garantir la sécurité des travailleurs dans les usines congolaises.

Au-delà de l’émotion suscitée par ce drame, il est essentiel de prendre des mesures concrètes pour éviter qu’une telle tragédie ne se reproduise. L’heure est à l’action et à la responsabilisation de tous les acteurs impliqués dans la sécurité au travail en République Démocratique du Congo.

Article signé par l’équipe éditoriale de Bisonews.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...