AccueilA la UneLe CAMI à...

Le CAMI à la 17e conférence OCDE-CIRGL : Vers une exploitation minière responsable en RDC

Le Cadastre Minier (CAMI) a récemment participé à la 17e édition de la conférence OCDE-CIRGL sur les chaînes d’approvisionnement en minerais responsables, qui s’est déroulée à Paris du 21 au 24 mai 2024. Cet événement a été l’occasion pour le CAMI de mettre en avant son engagement en faveur d’une approche responsable et durable de l’exploitation minière en République Démocratique du Congo (RDC).

M. Jacques Muyumba Ndubula, Directeur Général Adjoint du CAMI, a activement participé aux discussions de la session matinale des partenaires de la RDC, axée sur le thème « RDC, pays d’opportunités face aux défis de la transition énergétique« . Cette session a été marquée par quatre panels thématiques de grande importance :

CAMI
  1. L’approvisionnement responsable des minerais dans le contexte de la transition énergétique : Ce panel a mis en lumière les défis et les opportunités liés à l’approvisionnement en minerais nécessaires à la transition énergétique mondiale. Il a souligné l’importance d’une approche responsable de l’exploitation minière pour garantir la durabilité des chaînes d’approvisionnement.
  2. Les partenariats public-privé pour stimuler l’investissement et l’innovation : Ce panel a mis en avant le rôle crucial des partenariats entre le secteur public et le secteur privé pour stimuler l’investissement, l’innovation technologique et la transformation locale des produits miniers. Il a souligné la nécessité d’une collaboration étroite entre les différents acteurs pour garantir le développement durable du secteur minier.
  3. La formalisation du secteur artisanal et la protection des droits des communautés locales : Ce panel a abordé la question de la formalisation du secteur minier artisanal en RDC et des politiques nécessaires pour protéger les droits des communautés locales. Il a souligné l’importance de garantir des conditions de travail sûres et équitables pour les mineurs artisanaux, tout en promouvant le développement économique des communautés locales.
  4. La contribution du secteur minier au développement intégral de la RDC : Ce panel a mis en avant le rôle essentiel du secteur minier dans le développement intégral de la RDC. Il a souligné l’importance de promouvoir une exploitation minière responsable, respectueuse de l’environnement et des communautés locales, pour garantir un développement économique durable et équitable pour tous les Congolais.

La délégation du Ministère des Mines, dirigée par M. Ramazani, Secrétaire Général aux Mines et Chef de la délégation, a également participé activement à cette conférence, accompagnée de dirigeants d’entreprises sous sa tutelle, y compris le CAMI. Cette participation témoigne de l’engagement du gouvernement congolais en faveur d’une exploitation minière responsable et durable, conforme aux normes internationales les plus élevées.

En conclusion, la participation du CAMI à la conférence OCDE-CIRGL sur les chaînes d’approvisionnement en minerais responsables a été un succès, marquée par des discussions enrichissantes et constructives sur les défis et les opportunités du secteur minier en RDC. Le CAMI réaffirme son engagement en faveur d’une exploitation minière responsable, respectueuse de l’environnement et des communautés locales, pour garantir un développement durable et équitable en RDC.

La Rédaction

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...