AccueilA la UneMinistère du Genre,...

Ministère du Genre, Famille et Enfant: Mireille Masangu lance le processus d’élaboration du 2ème rapport étatique périodique sur la mise en œuvre du Protocole de Maputo

La Ministre du Genre, Famille et Enfant, son Excellence Mireille Masangu Bibi Muloko, a officiellement lancé le processus d’élaboration du 2ème rapport étatique périodique sur la mise en œuvre du Protocole de Maputo lors d’une cérémonie au Pullman Hôtel de Kinshasa, le mardi 21 mai 2024. Cette initiative a été réalisée en présence des délégués du ministère des droits humains, du Représentant pays de IPAS, des directeurs généraux au Genre, des points focaux genres, des agents et cadres du ministère du Genre, Famille et Enfant, ainsi que des leaders de la société civile.

Dans son discours inaugural, la Ministre a tout d’abord rendu hommage au président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour son engagement en faveur de la promotion de la femme en RDC. Elle l’a salué en tant que champion de la masculinité positive et pour son dévouement à la cause de la femme africaine. La Ministre a ensuite appelé toutes les parties prenantes à faire preuve d’assiduité et d’abnégation pour produire un travail de qualité.

Mireille Masangu

 » C’est avec un grand honneur que nous nous réunissons dans ce beau cadre de l’Hôtel Pullman de Kinshasa pour lancer officiellement le processus d’élaboration du 2ème rapport étatique périodique sur la mise en œuvre du Protocole de Maputo en RDC. En adhérant au Protocole de Maputo, chaque Etat partie s’engage à respecter, protéger, promouvoir et mettre en œuvre les droits prescrits. La République Démocratique du Congo a déjà transmis avec succès son premier rapport cumulé (2005-2015) à la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples. Cependant, le pays accuse un retard de 3 rapports périodiques. Nous devons donc examiner notre état actuel, identifier les progrès réalisés et les lacunes persistantes, et définir une feuille de route pour un avenir plus équitable et inclusif. » a déclaré la Ministre.

La coordinatrice nationale de la CEPFE a également présenté un bilan des avancées enregistrées au niveau de sa cellule sur des stratégies de lutte contre les violences faites à la femme, de 2016 à nos jours. Elle a souligné l’importance des ateliers de renforcement des capacités des experts à Kinshasa et en province, qui permettront de lutter plus efficacement contre les violences faites aux femmes.

Après le lancement officiel de ces travaux, une séance de photos de famille et un cocktail ont marqué la fin de cette activité.

La rédaction.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...