AccueilA la UneLittérature : Un...

Littérature : Un trio de chercheurs analyse la couverture médiatique des discours politiques lors de la campagne électorale 2023

Un nouveau livre captivant, coécrit par Patient Ligodi, Achille Bundjoko et Muhindo Kashauri Thembo Kash, se penche sur le traitement médiatique des discours politiques pendant la campagne électorale de 2023 en République Démocratique du Congo (RDC). À travers 280 pages réparties en 15 chapitres, ce trio d’experts explore les dynamiques de pouvoir et les stratégies de communication, révélant les défis auxquels est confronté le journalisme indépendant dans un paysage médiatique dominé par les puissantes machines de communication politique.

Cet ouvrage innovant se distingue par sa combinaison unique de trois perspectives : le caricaturiste, le journaliste et l’universitaire. Le professeur Pierre N’sana, qui a présenté et rédigé la préface de ce livre, a souligné l’originalité de cette approche collaborative.

« La particularité de cet ouvrage réside dans la combinaison de trois modes d’écriture qui n’ont pas l’habitude de cheminer ensemble. Il s’agit également du regard des trois auteurs sur la campagne électorale relative à l’élection du 20 décembre dernier », a-t-il déclaré.

Patient Ligodi, connu pour son engagement en faveur d’un journalisme authentique et inclusif, critique le manque de place accordée au véritable journalisme dans un contexte où les discours politiques monopolisent l’espace médiatique.

« C’était notre façon de documenter la campagne électorale en considérant que le débat public était essentiellement nourri par les hommes politiques, les candidats, et qu’il y avait trop peu de place accordée au vrai journalisme, un journalisme qui irait au-delà de la parole des hommes politiques, un journalisme qui irait également au-delà des moyens de communication déployés par les différents protagonistes, un journalisme qui proposerait la construction d’un vrai débat public. Au-delà d’un travail scientifique, il s’agit plutôt d’un plaidoyer pour replacer le journalisme au cœur du dispositif du débat public », a-t-il indiqué.

Achille Bundjoko, pour sa part, met en avant l’importance des médias dans la diffusion des valeurs sociopolitiques et plaide pour une mise à l’agenda des problèmes publics grâce à un journalisme engagé et critique.

« Les médias jouent un grand rôle. Ils sont à l’origine de la diffusion des valeurs, de l’imaginaire et de l’environnement politique qui doivent être transmis. Les journalistes sont également en interaction avec d’autres groupes sociaux de la société. Des problèmes se posent, surtout en période de campagne électorale, ce qui se reflète dans ce qu’on appelle les différents programmes. Comment ces problèmes peuvent devenir des enjeux qui intéressent tout le monde ? Des questions qui doivent être mises à l’agenda, touchant ce qu’on appelle les causes entrepreneuriales, des problèmes définis. En examinant les interactions du journaliste avec les groupes sociaux, on constate qu’il est préoccupant de mettre en lumière les diverses relations afin de clarifier la manière de présenter les problèmes dans notre communauté. Les élections deviennent des moments privilégiés pour aborder ces questions. C’est ainsi que nous avons pensé que trois discours, notamment le discours caricatural, le discours journalistique et le discours scientifique, peuvent se combiner pour produire cet ouvrage qui vise à rendre publiques les situations problématiques. Il existe des situations problématiques qui ne sont pas définies car elles ne sont pas connues et ne sont pas mises à l’agenda. La population n’en a pas connaissance, ce qui peut être très dangereux », a-t-il affirmé.

Muhindo Kashauri Thembo Kash, quant à lui, apporte sa touche artistique en donnant voix aux citoyens à travers ses caricatures, reflétant ainsi la diversité des opinions et des perceptions au sein de la société congolaise.

Publié en mars 2024 aux éditions Mabiki, ce livre s’impose comme une référence essentielle pour comprendre la relation complexe entre journalisme, communication politique et démocratie en RDC. Avec son approche pluridisciplinaire et son regard critique sur les enjeux de la communication publique, il ouvre de nouvelles perspectives et incite à une réflexion profonde sur le rôle des médias dans la construction d’une société informée et participative.

L’Éditorial

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...