AccueilA la UneRDC : compte...

RDC : compte à rebours pour l’approbation du programme gouvernemental

La formation du gouvernement sous la direction de la Première ministre Judith Suminwa Tuluka a marqué une nouvelle étape dans la vie politique de la République Démocratique du Congo. Depuis sa nomination le 1er avril, la population attend avec impatience les actions concrètes de ce nouveau gouvernement. La prochaine phase cruciale pour Judith Suminwa Tuluka et son équipe est l’investiture après l’approbation de son programme d’action par l’Assemblée nationale.

Lors de la séance plénière du 29 mai 2024, le président de l’Assemblée nationale, Vital Kamerhe, a présenté le calendrier des activités pour la session de mars, qui s’achèvera le 15 juin. Parmi les points à l’ordre du jour figure l’investiture du nouveau gouvernement. Kamerhe a détaillé :

« Conformément aux prescrits de l’article 115 de la constitution, nous sommes entrés en plein droit dans la première session ordinaire de l’année 2024 qui s’achève le 15 juin prochain. Pour le temps qui nous reste avant la clôture de cette session, votre bureau a élaboré un calendrier d’activités qui prévoit les matières ci-après : 1. Mise en place des groupes parlementaires des commissions permanentes et de la commission des sages, 2. Examen et adoption du projet de budget de l’Assemblée nationale pour l’exercice 2025, 3. Examen et approbation du programme du gouvernement suivi de son investiture et enfin 4. Examen du réquisitoire du procureur général près la Cour de Cassation aux fins d’instructions. »

Cette étape est essentielle pour la Première ministre Judith Suminwa Tuluka, qui doit désormais se préparer à défendre son programme devant les députés. Les défis sont nombreux : la sécurité dans l’Est du pays, la dégradation de la situation socio-économique et la perte de pouvoir d’achat des Congolais due à la dépréciation du franc congolais.

Le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka est composé de 54 membres, dont 30 nouvelles figures, 15 ministres reconduits et 9 autres à de nouveaux postes. Ce mélange de nouvelles personnalités et d’anciens ministres pourrait apporter une dynamique différente face aux défis actuels.

Le compte à rebours est lancé. Judith Suminwa Tuluka doit rapidement présenter son programme pour obtenir l’approbation nécessaire et ainsi débuter officiellement ses fonctions. Cet exercice, conforme à l’article 90 de la constitution, est une étape déterminante pour la mise en œuvre des réformes et actions promises.

La session parlementaire de mars est donc un moment clé pour l’avenir de la RDC, avec des enjeux significatifs pour la stabilité politique et économique du pays. Le gouvernement de Judith Suminwa Tuluka est attendu au tournant pour prouver sa capacité à répondre aux attentes des Congolais et à relever les défis qui se dressent devant lui.

La Rédaction

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...