AccueilA la UneCoup d’État manqué...

Coup d’État manqué : début du procès des 53 accusés ce vendredi

À Kinshasa, ce vendredi 7 juin, s’ouvre le procès très attendu des 53 individus accusés de tentative de déstabilisation des institutions de la République démocratique du Congo. Le procès, qui se tiendra à la Prison militaire de Ndolo dans la commune de Barumbu, attirera l’attention tant nationale qu’internationale.

« La tentative de coup d’État du 19 mai 2024 est un moment critique dans l’histoire récente de notre pays, et ce procès en est une conséquence directe » a déclaré un responsable judiciaire sous couvert d’anonymat. Les inculpés, arrêtés par les forces de sécurité après les attaques armées contre la résidence de Vital Kamerhe, président de l’Assemblée nationale, et le Palais de la Nation, seront jugés pour des chefs d’accusation graves incluant attentat, terrorisme, détention illégale d’armes de guerre, tentative d’assassinat, association de malfaiteurs, meurtre et financement du terrorisme.

Christian Malanga, bien que décédé, est également mentionné dans l’acte d’accusation en tant que meneur présumé des assaillants. Cette affaire suscite de nombreuses questions, notamment sur les failles potentielles dans la sécurité nationale. « Comment ces hommes ont-ils pu accéder si facilement au cœur du pouvoir ? » s’interrogent les observateurs.

Le mouvement citoyen LUCHA souligne les possibles complicités internes : « La facilité avec laquelle les assaillants ont atteint leurs cibles suggère une possible collusion au sein de l’appareil de l’État », affirme un porte-parole du mouvement. Les révélations attendues durant ce procès pourraient éclairer de nombreux aspects encore obscurs de cette tentative de coup d’État.

Parallèlement, l’attention se tourne également vers le football avec le troisième match des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026. La RDC affronte ce jeudi à Dakar le Sénégal. Les Léopards de la RDC, arrivés mercredi dans la capitale sénégalaise, ont déjà effectué une reconnaissance du stade Abdoulaye Wade. « L’équipe est prête et motivée malgré les absences notables de Cédric Bakambu, Silas Katompa et Lionel Mpasi », a déclaré Sébastien Désabre, le sélectionneur national. De l’autre côté, le Sénégal devra aussi composer sans son capitaine Sadio Mané, indisponible pour ce match.

L’issue de ce match est attendue avec impatience par les fans et pourrait influencer le moral national dans un contexte déjà marqué par les tensions politiques.

L’ÉDITORIAL

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...