AccueilA la UneJudith Suminwa présente...

Judith Suminwa présente le programme quinquennal de son gouvernement devant l’Assemblée nationale

La Première ministre Judith Suminwa a présenté ce mardi 11 juin le programme quinquennal de son gouvernement devant l’Assemblée nationale. Articulé autour de six piliers, ce plan de 92,9 milliards USD met l’accent sur la création d’emplois, l’amélioration du pouvoir d’achat, la modernisation des infrastructures, ainsi que la sécurité et la défense nationale.

Selon ce programme, 26,7 milliards USD seront alloués à la création d’emplois et à la protection du pouvoir d’achat des ménages, représentant ainsi 29% du budget total. L’objectif est de créer 6,4 millions d’emplois d’ici 2028. Pour ce faire, le gouvernement envisage la mise en place d’une plateforme numérique pour le suivi des emplois créés et l’implantation de l’Office national de l’emploi (Onem) dans les 145 territoires du pays.

L’aménagement du territoire constitue un autre pilier essentiel du programme Suminwa, avec un budget de 20,8 milliards USD dédié à la connectivité du pays. Parmi les priorités figurent l’entretien et la réhabilitation de 10 000 km de routes de desserte agricole par an, l’accélération de la construction des routes urbaines à Kinshasa et la construction de 3 750 km de routes prioritaires du réseau national. La modernisation du chemin de fer Matadi-Kinshasa, ainsi que la construction ou la modernisation des aéroports de N’djili à Kinshasa, de Bipemba à Mbuji Mayi et de Kavumu à Bukavu, sont également envisagées. De plus, le gouvernement prévoit de faciliter l’acquisition d’avions pour Congo Airways afin d’améliorer le transport aérien.

Le gouvernement Suminwa accorde également une attention particulière à la défense et à la sécurité, avec un budget de 18,6 milliards USD, soit 20% du budget global. Parmi les actions clés figurent l’opérationnalisation de la loi de programmation militaire adoptée en 2022 et la mise en œuvre de la loi instituant la Réserve Armée. Le recrutement continu dans l’armée et l’amélioration des conditions de vie des militaires et de leurs familles sont également prévus pour répondre aux défis sécuritaires, notamment dans l’Est du pays.

Valéry Madianga, coordonnateur du Centre de recherches en finances publiques et développement local (Crefdl), souligne que la réussite de ce programme repose sur des facteurs tels que la lutte contre la corruption. Il préconise la mise en place de mécanismes de suivi rigoureux et un renforcement de l’audit des recettes fiscales. Selon lui, le respect du circuit de la dépense publique est essentiel, et il appelle à assigner des missions précises avec des indicateurs clés aux ministres tout en extirpant du circuit les personnes de mauvaise moralité.

Signé par la rédaction

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...