AccueilA la Uneséance plénière agitée...

séance plénière agitée au Parlement congolais : cinq blessés dans une bousculade

Mardi, une bousculade à l’entrée du Palais du peuple, siège du Parlement congolais, a entraîné des blessures pour au moins cinq personnes, dont une policière. L’incident a eu lieu alors que militants, parlementaires et journalistes tentaient d’accéder à l’enceinte pour assister à l’investiture du nouveau gouvernement.

« Nous avons frôlé la catastrophe », a déclaré Vital Kamerhe, président de l’Assemblée nationale, en ouvrant la séance plénière. Malgré le début tardif de la session, plusieurs députés étaient encore bloqués à l’extérieur, retardant ainsi les débats.

Ces plénières sont souvent des moments de démonstration de force pour les partis politiques, entourés de leurs militants. Ce mardi, Vital Kamerhe a dû intervenir fermement, menaçant d’expulsion certains militants bruyants qui perturbaient le déroulement de la séance.

Les blessés ont été immédiatement pris en charge par les services de secours présents sur place, assurant une réponse rapide à l’incident.

L’Éditorial

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...