AccueilA la UneLes gouverneurs de...

Les gouverneurs de Kinshasa et du Haut Katanga interdits de présenter leurs programmes

Les gouverneurs Jacques Kyabula et Daniel Bumba, des provinces du Haut Katanga et de Kinshasa, ont été interdits de présenter leurs programmes d’actions devant les députés provinciaux. Cette interdiction a été prononcée par le Vice-premier ministre, ministre de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières, Jacquemain Shabani.

Contexte de la décision

Cette décision surprenante n’a pas été justifiée dans le télégramme officiel du VPM. Cependant, il est clair que les deux gouverneurs sont convoqués au ministère de l’intérieur le 1er juillet. L’action de Jacquemain Shabani fait suite à la mise en place par les gouverneurs de leurs gouvernements provinciaux comprenant chacun 10 ministres et 10 commissaires généraux, ce qui contrevient à la Constitution et aux instructions ministérielles.

Violation de la Constitution

La Constitution, en son article 198, stipule explicitement que le nombre de ministres provinciaux ne doit pas dépasser dix. Les deux gouverneurs ont donc violé cette disposition, ce qui a conduit à l’intervention du ministre de l’intérieur. Cette situation a créé un climat de tension et d’incertitude au sein des Assemblées provinciales de Kinshasa et du Haut Katanga.

Réactions et attentes

À l’Assemblée provinciale de Kinshasa, les préparatifs étaient déjà avancés pour la présentation du programme gouvernemental par le gouverneur Daniel Bumba. Quant à Jacques Kyabula, il a déjà présenté son programme mais doit encore répondre aux questions des députés avant de solliciter l’investiture de son gouvernement.

Cette interdiction pose des questions sur la gouvernance provinciale et les relations entre le pouvoir central et les provinces. Les prochains jours seront déterminants pour comprendre les motivations de cette décision et ses conséquences sur la stabilité politique des provinces concernées.

Équipe éditoriale

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Jacquemain Shabani entame mission sécuritaire à Goma sous haute tension

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Jacquemain Shabani, a entamé ce samedi 13 juillet une mission délicate au Nord-Kivu, débutant par la ville de Goma.

RDC : L’UDPS en ébullition, Augustin Kabuya conserve le soutien de la Présidence

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est actuellement au cœur d'une tempête politique. Plusieurs membres influents et militants du parti au pouvoir réclament le départ d'Augustin Kabuya, qu'ils accusent de gestion autoritaire et de favoritisme.

Congrès de l’ONEC : Michel Victor Lessay présente le rôle de l’APLC et son bilan face aux défis de la transparence financière en RDC

Lors du Congrès de l'ONEC, Michel Victor Lessay, Coordonnateur a.i. de l'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC), a souligné les efforts soutenus de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre la corruption, la fraude et le détournement de fonds publics. Il a mis en avant les stratégies de l'APLC ainsi que ses progrès et ambitions futures...