AccueilA la UneViolations des droits...

Violations des droits de l’enfant en RDC : une réalité persistante

Le dernier rapport du Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme (BCNUDH) pour mai 2024 met en lumière les violations graves des droits de l’enfant en République Démocratique du Congo (RDC). Selon la Section de la protection de l’enfant de la MONUSCO, 238 violations ont été documentées, représentant une diminution de 51 % par rapport au mois précédent. Les cas les plus fréquents concernent le recrutement et l’utilisation d’enfants (126 cas), suivis des meurtres et mutilations (46), des enlèvements (42), des violences sexuelles (23) et des attaques contre les écoles et hôpitaux (1).

Ces violations ont été attribuées à divers groupes armés, parmi lesquels le M23 (73 cas), Raia Mutomboki (60), APCLS (44), CODECO (18), ADF (15), Mai-Mai Zaïre (9), Nyatura (7), Twigwaneho (4), UFDPC (4), FARDC (2), AFRC (1) et Maï-Maï Kadaghu (1). Géographiquement, 134 violations ont été vérifiées au Nord-Kivu, 64 au Sud-Kivu et 40 en Ituri.

En parallèle, le BCNUDH a recensé un total de 268 violations des droits de l’homme dans les provinces touchées par le conflit armé, soit une diminution de 35 % par rapport au mois précédent. Cette baisse s’explique notamment par une réduction des violations commises par les agents de l’État et les principaux groupes armés.

Les affrontements dans la zone de Sake, territoire de Masisi, se poursuivent, affectant gravement les populations civiles. Des combats impliquant des armes lourdes et légères ont également eu lieu à Minova, province du Sud-Kivu. Le M23 continue son avancée vers le nord du Nord-Kivu, notamment dans le territoire de Lubero, avec une ligne de front cristallisée autour de Kanyabayonga. Ces affrontements ont provoqué des déplacements massifs de civils vers les sites de déplacés autour de Kanyabayonga, et les organisations humanitaires ont suspendu leurs opérations en raison de la dégradation de la sécurité.

La Rédaction

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Jacquemain Shabani entame mission sécuritaire à Goma sous haute tension

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Jacquemain Shabani, a entamé ce samedi 13 juillet une mission délicate au Nord-Kivu, débutant par la ville de Goma.

RDC : L’UDPS en ébullition, Augustin Kabuya conserve le soutien de la Présidence

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est actuellement au cœur d'une tempête politique. Plusieurs membres influents et militants du parti au pouvoir réclament le départ d'Augustin Kabuya, qu'ils accusent de gestion autoritaire et de favoritisme.

Congrès de l’ONEC : Michel Victor Lessay présente le rôle de l’APLC et son bilan face aux défis de la transparence financière en RDC

Lors du Congrès de l'ONEC, Michel Victor Lessay, Coordonnateur a.i. de l'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC), a souligné les efforts soutenus de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre la corruption, la fraude et le détournement de fonds publics. Il a mis en avant les stratégies de l'APLC ainsi que ses progrès et ambitions futures...