AccueilA la UneLe pacte de...

Le pacte de stabilité économique en RDC: Un défi permanent

Les autorités financières de la République Démocratique du Congo, notamment le ministre des Finances, Doudou Fwamba Likunde, le ministre du Budget, Aimé Boji, et la Banque Centrale, sont appelées à établir d’urgence un pacte de stabilité actualisé. Cette initiative vise à renforcer la stabilité macroéconomique et à protéger le pouvoir d’achat des Congolais, une résolution clé de la réunion de la Troïka politique du 9 juillet 2024.

Progrès et défis en matière de stabilité économique

Félicien Mulenda, coordonnateur du Comité Technique de Suivi et Évaluation des Réformes (CTR), a souligné les progrès tangibles en matière de réduction de l’inflation et de stabilisation du marché des changes. Mulenda a expliqué que « grâce à une gestion prudente des finances publiques, nous avons réussi à réduire le niveau de liquidités injectées, impactant positivement le taux de change et bénéficiant directement à la population ».

Engagements et perspectives d’avenir

Alain Difumba, directeur de la Banque Centrale du Congo, a évoqué les résultats positifs de la sixième revue du programme économique soutenu par le FMI. « C’est la première fois que notre pays parvient à la conclusion d’un programme économique avec la facilité de crédit du FMI », a-t-il déclaré, se félicitant des réalisations et se tournant vers les actions futures.

Difumba a annoncé un nouveau programme avec le FMI, axé sur la durabilité et la soutenabilité, avec une facilité spéciale de 20 ans et un différé de 10 ans, permettant à l’État de mobiliser environ un milliard de dollars pour des réformes essentielles, notamment climatiques.

L’Importance de la régularité des paiements

Lors de cette réunion, le ministre des Finances a également insisté sur l’accélération du processus de paie des fonctionnaires pour le mois de juillet, soulignant que la régularité des paiements est essentielle pour maintenir la confiance et le bien-être de la population.

Face à des défis économiques persistants, les autorités congolaises s’engagent dans un effort concerté pour assurer une stabilité macroéconomique durable. Les actions prévues, en particulier le nouveau programme avec le FMI, reflètent une détermination à renforcer les bases économiques du pays tout en répondant aux besoins immédiats de la population.

Équipe éditoriale

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Les jeunes de l’UDPS/TSHISEKEDI Grand-Kivu-Katanga appellent à l’unité interne

Dans un contexte de tensions croissantes au sein de l'UDPS/TSHISEKEDI, les jeunes membres de l'interfédéral Grand-Kivu-Katanga se sont réunis ce dimanche 14 juillet 2024 pour exprimer leur position sur la situation actuelle. Leur déclaration met en lumière la nécessité de résoudre les différends internes pour préserver l'image du parti et soutenir les efforts de sécurisation de l'Est de la République Démocratique du Congo...

Jacquemain Shabani entame mission sécuritaire à Goma sous haute tension

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Jacquemain Shabani, a entamé ce samedi 13 juillet une mission délicate au Nord-Kivu, débutant par la ville de Goma.

RDC : L’UDPS en ébullition, Augustin Kabuya conserve le soutien de la Présidence

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est actuellement au cœur d'une tempête politique. Plusieurs membres influents et militants du parti au pouvoir réclament le départ d'Augustin Kabuya, qu'ils accusent de gestion autoritaire et de favoritisme.