AccueilA la UneRDC : Les...

RDC : Les assistants parlementaires révèlent une disparité de paie de 1 000 USD à 4 566 900 FC

Les assistants parlementaires du Sénat de la République Démocratique du Congo (RDC) dénoncent une importante disparité dans les montants de leur rémunération. D’après leurs investigations, la fiche de paie des assistants parlementaires mentionne un salaire de 1 000,00 USD par mois. Cependant, la fiche de paie officielle obtenue révèle un montant total de 4 566 900,00 FC par mois.

Les assistants parlementaires réclament une enquête approfondie de l’Inspection Générale des Finances (IGF) afin de clarifier la destination des indemnités de sortie cumulées sur six mois de rémunération. Ils exigent que ces montants leur soient versés conformément aux prévisions budgétaires du Sénat pour l’année 2023.

Une opacité financière pointée du doigt

Cette situation met en lumière une gestion opaque des finances au sein du Sénat, suscitant des interrogations sur la transparence et la bonne gouvernance des fonds publics. Les assistants parlementaires s’interrogent sur la disparition de ces sommes et appellent à une gestion plus rigoureuse des deniers publics.

Appel à la transparence et à la justice

En sollicitant l’intervention de l’IGF, les assistants parlementaires espèrent non seulement récupérer leurs indemnités, mais aussi établir un précédent de transparence au sein des institutions publiques. Ce cas pourrait bien ouvrir la voie à d’autres révélations sur la gestion des fonds au sein des diverses structures gouvernementales en RDC.

La rédaction – Bisonews.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Jacquemain Shabani entame mission sécuritaire à Goma sous haute tension

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Jacquemain Shabani, a entamé ce samedi 13 juillet une mission délicate au Nord-Kivu, débutant par la ville de Goma.

RDC : L’UDPS en ébullition, Augustin Kabuya conserve le soutien de la Présidence

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est actuellement au cœur d'une tempête politique. Plusieurs membres influents et militants du parti au pouvoir réclament le départ d'Augustin Kabuya, qu'ils accusent de gestion autoritaire et de favoritisme.

Congrès de l’ONEC : Michel Victor Lessay présente le rôle de l’APLC et son bilan face aux défis de la transparence financière en RDC

Lors du Congrès de l'ONEC, Michel Victor Lessay, Coordonnateur a.i. de l'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC), a souligné les efforts soutenus de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre la corruption, la fraude et le détournement de fonds publics. Il a mis en avant les stratégies de l'APLC ainsi que ses progrès et ambitions futures...