AccueilEn continuJusticeJustice : Pascal...

Justice : Pascal Mukuna attendu au cabinet de l’Avocat Général ce mercredi

Dans une lettre de mandat de comparution qui est parvenue à notre rédaction, l’Officier du Ministère Public près la Cour d’Appel de Kinshasa-Gombe, Bunduki Baombolia invite le responsable de l’église Assemblée Chrétienne de Kinshasa-ACK, Pascal Mukuna de se présenter dans son cabinet en date du mercredi 13 mai 2020 à 11 heures.
À noter que cette comparution va dans le sens d’entendre Pascal Mukuna sur les faits mis à sa charge par la partie accusatrice.
Pour rappel, c’est depuis le début de la semaine récente qu’une plainte a été déposée contre ce dernier par Mdme Mamie Tshibola pour << viol, rétention illicite de documents et menaces de mort >>.
Faute de se présenter au cabinet sur demande de l’officier, la lettre précise que l’accusé sera contraint, conformément à la loi.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : Jeannot MUBENGA demande à FATSHI de contraindre les réseaux de téléphonie mobile à restituer les unités coupées et réparer les dégâts causés

Cher Président FATSHI, d'emblée je m'en vais vous dire merci pour avoir suspendu cette escroquerie de RAM. Ceci prouve que vous êtes à l'écoute de la population. Cher Président, les dégâts causés par cette redevance sont déjà énormes, et peut-être...

Kinshasa-Renforcement des capacités des communicateurs : CeFoRCE organise une formation pratique sur la «conception du plan de communication»

Dans le cadre de contribuer à la formation des communicateurs et apprenants de la science de la communication, le Centre de Formation et de Recyclage en Communication des Entreprises (CeFoRCE) organise une formation pratique qui portera particulièrement sur la...

RDC : «L’état de siège : ce qu’il ne faut pas accepter» (Papy TAMBA)

La notion de l'état de siège tire son origine des concepts qui entourent des pratiques dictatoriales. Comparé dans une certaine mesure à la loi martiale, l'état de siège transfère les pouvoirs civils aux militaires. Il restreint aussi les libertés...