Des remerciements depuis la...

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en...

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et...

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU

Affaire Bukanga-Lonzo : Détournement...

Le report du procès concernant le détournement présumé des fonds du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo au 22 juillet 2024, annoncé lors de l'audience du 18 avril par la Cour constitutionnelle...
AccueilEn continuJusticeProcès 100 jours...

Procès 100 jours : l’audience renvoyée au 03 juin prochain

Le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe a renvoyé l’audience du procès Vital Kamerhe et ses co-détenus pour le 3 juin prochain. Ce lundi, le tribunal a procédé à l’instruction du fond de l’affaire.
Lors de l’audience, l’homme d’affaire libanais Samih Jamaal, directeur général de la Société Samibo, a présenté plusieurs documents pour justifier les transactions qu’il a effectuées dans le cadre de l’achat des maisons préfabriquées dont il est question.
« Je suis innocent. Je ne sais pas ce que je fais ici depuis trois mois», a t-il déclaré.
De son côté, Vital Kamerhe a renvoyé la responsabilité du choix de la société Samibo de l’homme d’affaires libanais Samih Jamal dans le cadre du marché des maisons préfabriquées, à Justin Bitakwira, à l’époque ministre du développement rural qui avait signé le contrat.
Par ailleurs, le tribunal a jugé l’audition des témoins opportun et fait droit à la requête de la partie civile et a cité les témoins concernés à comparaître pour audition.
Parmi les témoins figurent l’ambassadeur itinérant du président, Nicolas Kazadi mais aussi l’ancien ministre du développement rural, Justin Botakwira, Amida Shatur, etc.
Signalons que Vital Kamerhe a annoncé qu’il « va mettre le feu » si sa femme est appelée à comparaître. Le procureur, de son côté, lui a rétorqué que le parquet général a retenu des extraits bancaires pour lesquels il « veut interroger Madame Hamida Shatur, mais aussi sa fille Soraya Mpiana ».

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Le Web RDCongolais, une zone de non droit ?

Selon des données statistiques, 80% des consommateurs s'appuient sur les commentaires en ligne pour se forger une idée sur un produit ou même sur un individu. La réputation sur l'Internet est donc cruciale et les risques sont multiples et tendent...

Luc Montagnier, Nobel de médecine pour la découverte du virus du sida, est mort

Luc Montagnier, prix Nobel de médecine pour la découverte du virus du sida, est mort à 89 ans, mardi, à l'hôpital américain à Neuilly-sur-Seine. Devenu une figure controversée pour diverses théories depuis plus de dix ans et mis au...

RDC: Sama Lukonde lance les travaux de l’Atelier de restitution de l’étude sur la création d’une Banque d’Investissement et de Garantie (BIG)

Le Gouvernement de la République  tend lentement mais sûrement vers la mise en œuvre effective de la Banque d’Investissement et de Garantie en RDC, une réforme importante qui vise à garantir les investissements publics et privés en vue de...