AccueilA la UneRDC : L'Assemblée...

RDC : L’Assemblée nationale met en place la commission paritaire sur la CENI

Les députés nationaux ont adopté lors de la plénière de ce jeudi 12 août 2021, le projet de résolution portant mise en place d’une commission paritaire chargée d’examiner les dossiers individuels des personnes déléguées à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Cette adoption a été faite par les élus nationaux de l’Union sacrée de la Nation qui étaient majoritairement représentés au cours de cette plénière où le vote s’est déroulé à mains levées.

Il sied de signaler que cette commission paritaire sera composée de 30 membres venant de la majorité, l’opposition et les experts de la chambre basse du parlement.

Cependant, le Front Commun pour le Congo (FCC), de l’ex-chef de l’État Joseph Kabila ont refusé d’envoyer leurs délégués à cette commission pour faute de consensus entre les composantes.

Roberto Tshahe 7sur7.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...

Situation salariale : les ouvriers du centre financier réclament justice à Constant Mutamba

Les ouvriers du centre financier ont envahi le palais de la justice ce mercredi 19 juin pour réclamer justice quant à leur situation salariale. Le Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Constant Mutamba, était obligé de descendre de son bureau pour écouter leurs revendications.