AccueilA la UneLac Edouard :...

Lac Edouard : SOS des pécheurs congolais torturés par la marine ougandaise

Plus de 20 000 dollars américains et 10 tonnes de poissons appartenant aux pêcheurs congolais exerçant sur le lac Edouard ont été saisis par des éléments de la marine ougandaise ces trois dernières années. Ces chiffres sont contenus dans différentes correspondances adressées la semaine dernière au gouverneur du Nord-Kivu par les comités des pêcheurs individuels de Kyavinyonge et Kasindi-Port dans le territoire de Beni et dont Radio Okapi en a reçu copie samedi 14 août. Ces comités disent attendre du gouverneur militaire son intervention auprès de son homologue ougandais en vue de mettre fin à cette pratique.

Le comité des pêcheurs de Kyavinyonge dit avoir perdu 6 tonnes de poissons, 20.250 dollars américains et 5000 litres de carburant, ravis par la marine ougandaise basée à Katwe depuis juin 2018. Le comité précise dans sa lettre que 447 pêcheurs ont été arrêtés et torturés, dont 143 sont aujourd’hui devenus handicapés physiques et 23 ont perdu la vie.

Une somme de 97. 500 dollars a été payée pour obtenir la libération de 325 pêcheurs, a indiqué la même source, ajoutant que plus de 8 000 filets de pêche, plusieurs pirogues et moteurs ont été saisis toujours par la marine ougandaise.

De son côté, le comité des pêcheurs individuels de Kasindi-port parle de 4 tonnes de poissons, 2000 filets de pêche, plusieurs pirogues et moteurs ravis depuis juin 2020 sur les eaux du lac Edouard.

Ces pêcheurs indiquent que la marine congolaise n’est pas assez présente sur le lac pour les protéger. Ils plaident ainsi pour l’implication du gouverneur du Nord-Kivu dans ce dossier.

Répondant à la question de Radio Okapi sur la situation de ces pêcheurs lors de son passage à Butembo il y a quelques jours, le gouverneur du Nord-Kivu, le lieutenant-général Constant Ndima a fait savoir que cette question était à l’étude.

 


Radio Okapi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Les jeunes de l’UDPS/TSHISEKEDI Grand-Kivu-Katanga appellent à l’unité interne

Dans un contexte de tensions croissantes au sein de l'UDPS/TSHISEKEDI, les jeunes membres de l'interfédéral Grand-Kivu-Katanga se sont réunis ce dimanche 14 juillet 2024 pour exprimer leur position sur la situation actuelle. Leur déclaration met en lumière la nécessité de résoudre les différends internes pour préserver l'image du parti et soutenir les efforts de sécurisation de l'Est de la République Démocratique du Congo...

Jacquemain Shabani entame mission sécuritaire à Goma sous haute tension

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Jacquemain Shabani, a entamé ce samedi 13 juillet une mission délicate au Nord-Kivu, débutant par la ville de Goma.

RDC : L’UDPS en ébullition, Augustin Kabuya conserve le soutien de la Présidence

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est actuellement au cœur d'une tempête politique. Plusieurs membres influents et militants du parti au pouvoir réclament le départ d'Augustin Kabuya, qu'ils accusent de gestion autoritaire et de favoritisme.