AccueilA la UneSituation sécuritaire dans...

Situation sécuritaire dans l’Est: Felix Tshisekedi fait le point avec une délégation FARDC/MONUSCO

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo,  a reçu jeudi en audience, à la cité de l’Union africaine (UA), une délégation des forces de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) et des  Forces armées de la RDC (FARDC), venue lui faire rapport de leurs activités conjointes sur le terrain, dans le cadre de la sécurisation de la partie Est de la RDC.

Selon M. Khassim Diagne, représentant spécial adjoint du Secrétaire-général des Nations Unies pour la protection et les opérations, il s’agissait de faire rapport au Chef de l’État, garant de la Nation, des activités conjointes des FARDC avec l’appui de la MONUSCO, sur le terrain des opérations, dans l’Est du pays, pour la neutralisation des bandes armées.

Il s’est dit satisfait des instructions qu’ils ont reçues du Chef de l’État, de même qu’ils repartent confiants de la collaboration assez avancée, qui existe déjà entre la MONUSCO et les FARDC.

« Les opérations militaires sont en cours et il y a une volonté politique manifeste des forces en présence sur le terrain qui vont de l’avant », a indiqué le représentant spécial adjoint du Secrétaire-général de l’ONU.

Le lieutenant- général Marcos de Sà Affonso Da Costa, Commandant de la force de la MONUSCO, a quant à lui, soutenu que les FARDC et les forces de la MONUSCO sont en train de changer la donne sur le terrain avec le renforcement des troupes et la planification stratégique cohérente, tout en relevant quelques difficultés inhérentes aux conditions de terrain, notamment les forêts et les montagnes.

Toutefois, ces forces comptent aussi sur l’appui des populations qui doivent livrer des informations aux troupes sur le terrain, a encore dit le lieutenant- général Marcos.

ACP

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Nicolas Kazadi de retour à Kinshasa après un séjour en France

Nicolas Kazadi, l’ancien ministre des Finances, est de retour à Kinshasa depuis le 22 juillet, après un séjour en France. Cette visite avait été validée par le parquet général près la Cour de cassation pour des raisons humanitaires, mais son retour est étroitement surveillé dans le contexte des accusations en cours.

Nouveau report dans l’affaire Bukanga Lonzo : prochaine audience en novembre

La saga judiciaire de Bukanga Lonzo connaît un énième rebondissement. Ce lundi, Dieudonné Kamuleta, président de la Cour constitutionnelle, a annoncé le report de l'audience au 11 novembre 2024. Cette décision a été motivée par une demande de renvoi de Christo Stephanus Grobler pour des raisons de santé, ainsi que par des changements prévus dans la composition des membres de la Cour.

Régulation des lieux de culte en RDC : l’Église du Réveil du Congo réagit aux nouvelles directives

L'Église du Réveil du Congo (ERC) a apporté des clarifications importantes concernant les nouvelles mesures réglementaires sur l'implantation des lieux de culte. L'archevêque-président de l'ERC, Ejiba Yamapia Evariste, a souligné que la restriction de ne pas installer une église à moins de 500 mètres d'une autre ne concerne que les nouvelles constructions et non les établissements existants.