Sécurité à Goma :...

Dans un contexte marqué par une insécurité croissante à Goma, Kasereka B., analyste politique congolais, recommande au gouvernement de recourir à des mesures extrêmes pour réprimer les assassinats qui secouent la ville.

Crise au Lac Kivu...

Les opérateurs de bateaux civils au Lac Kivu, RDC, dénoncent des attaques par les milices M23, menaçant vies et biens. Ces violences, qui ont touché même des acteurs économiques comme Alfred Genty Kimbutu, exacerbent les tensions et l'anxiété locales, poussant à clamer une action internationale pour sécuriser la région et ses voies navigables. La communauté internationale est appelée à contribuer à une paix durable.

Réunion d’urgence à Kinshasa...

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.

Trois raisons d’opter pour...

Le cuivre, précieux dans la construction, la plomberie et la médecine, gagne en popularité grâce à sa durabilité contre la corrosion et sa longue durée de vie sans maintenance complexe. Facile à entretenir et entièrement recyclable, ce matériau est aussi écologique, permettant de diminuer l'empreinte carbone.
AccueilA la UneRDC: Mbusa Nyamwisi...

RDC: Mbusa Nyamwisi devant la commission « Relations extérieures » de l’Assemblée nationale

La République démocratique du Congo (RDC) doit accorder une priorité absolue à son dispositif de défense et de dissuasion, déclare Mbusa Nyamwisi devant la commission « Relations extérieures » de l’Assemblée nationale.

Mbusa Nyamwisi

La RDC, en tant qu’État, considère son armée comme étant le pilier principal de sa sécurité et de sa capacité à dissuader les menaces. Bien que des réformes aient été entreprises pour moderniser le système de défense, il reste encore beaucoup à faire dans ce domaine critique.

La situation géopolitique de la RDC, au cœur de l’Afrique, dans une région fragile et à l’équilibre instable, impose des contraintes significatives. C’est pourquoi la RDC a choisi d’adhérer à plusieurs organisations régionales, dont l’East African Community (EAC), afin de renforcer sa position et de favoriser la coopération régionale en matière de sécurité.

Mbusa Nyamwisi souligne également le rôle essentiel de l’Assemblée nationale en tant qu’autorité budgétaire. Il est impératif que celle-ci s’implique activement pour garantir l’allocation d’un budget conséquent aux Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ainsi qu’à l’ensemble du système de sécurité. Une dotation financière adéquate est nécessaire pour maintenir et renforcer les capacités de défense du pays.

Mbusa Nyamwisi

De plus, l’exécutif congolais s’engage pleinement dans tous les forums internationaux pour exiger une condamnation du Rwanda. Cette action vise à souligner l’importance de la coopération régionale dans la lutte contre les menaces transfrontalières et à garantir la sécurité et la stabilité de la RDC.

En conclusion, la RDC doit continuer à œuvrer activement pour renforcer son dispositif de défense et de dissuasion. Cela nécessite une réforme continue, un soutien financier adéquat et une coopération régionale renforcée. En investissant dans sa sécurité, la RDC pourra mieux protéger ses citoyens, préserver la paix et la stabilité régionales, et contribuer au développement durable de l’Afrique.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Sécurité à Goma : l’exécution publique envisagée comme solution (Kasereka B)

Dans un contexte marqué par une insécurité croissante à Goma, Kasereka B., analyste politique congolais, recommande au gouvernement de recourir à des mesures extrêmes pour réprimer les assassinats qui secouent la ville.

Crise au Lac Kivu : Les propriétaires de bateaux dénoncent les aggressions du M23

Les opérateurs de bateaux civils au Lac Kivu, RDC, dénoncent des attaques par les milices M23, menaçant vies et biens. Ces violences, qui ont touché même des acteurs économiques comme Alfred Genty Kimbutu, exacerbent les tensions et l'anxiété locales, poussant à clamer une action internationale pour sécuriser la région et ses voies navigables. La communauté internationale est appelée à contribuer à une paix durable.

Réunion d’urgence à Kinshasa pour contrer la propagation du Mpox en Afrique

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.