AccueilA la UneRenforcement des effectifs...

Renforcement des effectifs et modernisation des équipements : Une nouvelle ère pour la Police congolaise [Peter Kazadi]

Dans le cadre de l’amélioration de la sécurité nationale, d’importants changements sont annoncés au sein de la Police congolaise. Le vice-Premier ministre chargé de l’Intérieur, Peter Kazadi, s’est exprimé lors d’une émission spéciale du Magazine LeDébat sur TOP CONGO FM, révélant les mesures ambitieuses qui seront mises en œuvre pour redorer l’image de cette institution essentielle.

Un renouveau vestimentaire pour les policiers est au cœur de cette transformation. En effet, des tonnes de nouvelles tenues sont déjà en cours de commande, et une cinquantaine de conteneurs contenant ces équipements sont arrivés à Matadi. Ces uniformes modernes contribueront à renforcer le sentiment de fierté des agents et à améliorer leur visibilité sur le terrain.

« Nous aspirons à une police disciplinée », déclare le vice-Premier ministre, soulignant que le recrutement de 13 mille nouveaux policiers est prévu dans les prochaines semaines. Cette démarche, qui deviendra une pratique régulière, permettra de renforcer les effectifs de la Police sur l’ensemble du territoire national. Le budget nécessaire à cette expansion a déjà été alloué, démontrant la volonté du gouvernement de donner les moyens adéquats à cette institution garante de la sécurité publique.

La remise à niveau des policiers est également une priorité dans cette refonte de l’institution. Le vice-Premier ministre insiste sur l’importance de maintenir les agents informés des meilleures pratiques et des nouvelles technologies en matière de maintien de l’ordre. De nombreux centres de formation sont mobilisés pour dispenser ces séances de remise à niveau, contribuant ainsi à l’efficacité opérationnelle de la Police.

L’une des problématiques évoquées par le vice-Premier ministre concerne les effectifs fictifs au sein de la Police. Bien qu’il n’ait pas révélé les chiffres exacts, il s’est engagé à prendre des mesures sévères à l’encontre de ceux qui sont responsables de cette situation. Une gestion plus rigoureuse des effectifs permettra d’optimiser les ressources et de garantir un service de qualité aux citoyens.

Outre la lutte contre les effectifs fictifs, le vice-Premier ministre accorde une importance particulière à la rééducation des éléments de la Police de circulation routière, communément appelés « les roulages ». La formation et l’encadrement de ces agents joueront un rôle clé dans l’amélioration de la sécurité routière et contribueront à renforcer la confiance des citoyens envers la Police.

En conclusion, cette nouvelle ère pour la Police congolaise s’annonce prometteuse, avec des engagements fermes en faveur de l’amélioration des effectifs, de la modernisation des équipements et de la formation continue des agents. Le vice-Premier ministre, Peter Kazadi, affirme travailler de concert avec la Police pour créer une proximité avec les citoyens et garantir la sécurité de tous. Cette transformation s’inscrit dans une vision globale visant à bâtir un avenir plus sûr et prospère pour la République démocratique du Congo.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Nicolas Kazadi de retour à Kinshasa après un séjour en France

Nicolas Kazadi, l’ancien ministre des Finances, est de retour à Kinshasa depuis le 22 juillet, après un séjour en France. Cette visite avait été validée par le parquet général près la Cour de cassation pour des raisons humanitaires, mais son retour est étroitement surveillé dans le contexte des accusations en cours.

Nouveau report dans l’affaire Bukanga Lonzo : prochaine audience en novembre

La saga judiciaire de Bukanga Lonzo connaît un énième rebondissement. Ce lundi, Dieudonné Kamuleta, président de la Cour constitutionnelle, a annoncé le report de l'audience au 11 novembre 2024. Cette décision a été motivée par une demande de renvoi de Christo Stephanus Grobler pour des raisons de santé, ainsi que par des changements prévus dans la composition des membres de la Cour.

Régulation des lieux de culte en RDC : l’Église du Réveil du Congo réagit aux nouvelles directives

L'Église du Réveil du Congo (ERC) a apporté des clarifications importantes concernant les nouvelles mesures réglementaires sur l'implantation des lieux de culte. L'archevêque-président de l'ERC, Ejiba Yamapia Evariste, a souligné que la restriction de ne pas installer une église à moins de 500 mètres d'une autre ne concerne que les nouvelles constructions et non les établissements existants.