AccueilA la UneEffondrement du Dollar...

Effondrement du Dollar américain face au franc congolais : les raisons d’une chute inexpliquée

Kinshasa, le 29 juillet 2023 – Depuis jeudi dernier, les changeurs de monnaie de Kinshasa, communément appelés « cambistes », constatent une baisse sans précédent du taux de change du dollar américain par rapport au franc congolais.

Les tableaux des cambistes affichent des taux fluctuant d’un endroit à un autre, variant entre 24 500 FC, 24 000 FC et 23 500 FC pour un dollar américain. Cependant, de manière surprenante, les tableaux de ce samedi indiquent désormais des taux de 2 300 FC, 2 250 FC et 2 200 FC pour 1 dollar.

Cette chute brutale et inexpliquée laisse perplexes les acteurs économiques. Personne ne peut encore expliquer clairement les raisons de ce « miracle monétaire ». Cependant, certains observateurs se remémorent les récentes discussions du Ministre des Finances, Nicolas Kazadi, avec l’Association Congolaise des Banques (ACB) le 26 juillet 2023. Au cours de cette réunion, le gouvernement avait pris la décision de contraindre les banques à payer les impôts et taxes en francs congolais, dans le but de promouvoir la dédolarisation de l’économie et de stabiliser le taux de change pour protéger le pouvoir d’achat des Congolais.

Les dirigeants bancaires avaient accueilli favorablement cette mesure et s’étaient engagés à soutenir le gouvernement dans cette démarche visant à rendre le franc congolais plus attractif sur le marché. Toutefois, il semblerait que certains cambistes contribuent également à la hausse du taux de change en fixant arbitrairement leurs taux.

Depuis le début de l’année 2023, le franc congolais a connu une dépréciation progressive sur le marché des changes. La semaine dernière de juin, le taux de change interbancaire s’établissait à 2 575 CDF pour 1 USD au marché parallèle.

Les raisons de cette dépréciation sont multiples. En premier lieu, on constate une rareté des dollars américains sur le marché. Cette situation découle d’une légère dépréciation du franc congolais due à une demande croissante de devises et une offre limitée. En effet, les anticipations de fluctuations de la monnaie encouragent les détenteurs de francs congolais à se procurer des devises étrangères par mesure de précaution. D’autre part, l’offre de dollars américains a été affectée par des retards d’approvisionnement causés par des perturbations dans le trafic aérien.

En outre, les banques commerciales font face à une pénurie de liquidités en dollars américains, ce qui impacte également le taux de change. Enfin, la spéculation sur le marché des changes contribue à l’instabilité de la monnaie. Les cambistes, qui jouent un rôle crucial dans l’approvisionnement en devises pour les opérateurs économiques, profitent parfois de cette situation pour augmenter arbitrairement le taux de change en quête de gains à court terme.

Afin de remédier à cette situation préoccupante, la Banque Centrale du Congo et le gouvernement central collaborent avec les banques commerciales pour mettre en place des mesures drastiques visant à restaurer la santé financière du franc congolais. Les Congolais espèrent ainsi que ces efforts permettront de stabiliser la monnaie et de retrouver un équilibre sur le marché des changes.

Bien que les raisons exactes de la chute du dollar américain face au franc congolais restent floues, les autorités sont déterminées à prendre des mesures adéquates pour protéger l’économie nationale et le pouvoir d’achat des citoyens. La situation reste toutefois à surveiller de près pour évaluer l’impact à long terme de ces initiatives sur la stabilité monétaire du pays.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.