AccueilA la UneFélix Tshisekedi Honore...

Félix Tshisekedi Honore les Héros des Jeux de la Francophonie lors d’un Dîner de Prestige à Kinshasa

Dans une soirée empreinte de célébration et de fierté nationale, le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a accueilli chaleureusement les athlètes congolais qui ont brillamment représenté leur pays lors des 9e Jeux de la Francophonie. L’événement a eu lieu au cœur de Kinshasa, marquant ainsi une page mémorable dans l’histoire sportive du pays.

Un Total de 361 athlètes et 40 artistes ont été mobilisés pour représenter la RDC lors de cette compétition internationale de renom. Leur détermination et leur engagement sans faille ont porté leurs fruits, se traduisant par une récolte impressionnante de 39 médailles au total. Parmi ces médailles, cinq ont brillé de l’éclat de l’or, tandis que onze se sont parées d’argent et vingt-trois ont fièrement affiché leur teinte de bronze. Cette performance remarquable a propulsé la RDC à la 9e place du classement général, soulignant l’importance capitale de sa participation au sein de cet événement mondial.

Le Chef de l’État, visiblement ému par les succès de ces athlètes, n’a pas manqué de saluer leur dévouement et leur persévérance. Lors de son discours, il a exprimé sa gratitude envers ces héros sportifs qui ont non seulement porté haut les couleurs de la nation, mais ont également insufflé un nouvel élan à la construction d’infrastructures sportives modernes dans le pays. « Vous avez fait la fierté du pays et vous nous donnez raison d’avoir construit les nouvelles infrastructures sportives », a déclaré le Président Tshisekedi, selon les propos rapportés par la presse présidentielle.

En effet, cet événement transcende le simple cadre de la compétition sportive, témoignant de la vision à long terme du Président Tshisekedi pour le développement sportif de la RDC. Dans un geste empreint d’ambition, il a partagé son souhait de transformer Kinshasa en une plaque tournante annuelle du sport en organisant les « Jeux de la RDC ». Une telle initiative, si elle se concrétise, ouvrirait de nouvelles perspectives pour les athlètes congolais et renforcerait le rayonnement international du pays sur le plan sportif.

Dans la lignée de cet engagement envers l’excellence sportive, le Premier Ministre a émis des instructions claires pour reconnaître les efforts exceptionnels des médaillés congolais. Des primes de mérite seront ainsi débloquées en leur faveur, reconnaissant leur contribution à la gloire nationale. De plus, des primes de participation seront également allouées à l’ensemble des compétiteurs congolais qui ont représenté le pays avec honneur et détermination.

En somme, la réception en l’honneur des athlètes congolais des 9e Jeux de la Francophonie restera gravée dans l’histoire comme un moment de fierté, de reconnaissance et de perspective pour un avenir sportif radieux en République Démocratique du Congo. Le pays s’est levé, a concouru et a conquis, laissant une empreinte indélébile sur la scène mondiale du sport francophone.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Nicolas Kazadi de retour à Kinshasa après un séjour en France

Nicolas Kazadi, l’ancien ministre des Finances, est de retour à Kinshasa depuis le 22 juillet, après un séjour en France. Cette visite avait été validée par le parquet général près la Cour de cassation pour des raisons humanitaires, mais son retour est étroitement surveillé dans le contexte des accusations en cours.

Nouveau report dans l’affaire Bukanga Lonzo : prochaine audience en novembre

La saga judiciaire de Bukanga Lonzo connaît un énième rebondissement. Ce lundi, Dieudonné Kamuleta, président de la Cour constitutionnelle, a annoncé le report de l'audience au 11 novembre 2024. Cette décision a été motivée par une demande de renvoi de Christo Stephanus Grobler pour des raisons de santé, ainsi que par des changements prévus dans la composition des membres de la Cour.

Régulation des lieux de culte en RDC : l’Église du Réveil du Congo réagit aux nouvelles directives

L'Église du Réveil du Congo (ERC) a apporté des clarifications importantes concernant les nouvelles mesures réglementaires sur l'implantation des lieux de culte. L'archevêque-président de l'ERC, Ejiba Yamapia Evariste, a souligné que la restriction de ne pas installer une église à moins de 500 mètres d'une autre ne concerne que les nouvelles constructions et non les établissements existants.