AccueilA la UneScandale Présumé :...

Scandale Présumé : Les rémunérations somptueuses à l’INPP en question, l’Institut réfute les allégations et dénonce la propagation de documents « Faux »

Kinshasa, le 18 août 2023 – Une controverse secoue actuellement l’Institut National de Préparation Professionnelle (INPP) alors qu’un prétendu arrêté détaillant les privilèges financiers accordés aux dirigeants actifs et retraités circule largement sur les plateformes de médias sociaux. Cependant, l’INPP, dans un communiqué officiel, réfute fermement ces allégations et qualifie le document en question de « faux ». Cette situation suscite des interrogations quant aux véritables émoluments des hauts responsables de cet institut crucial pour le développement professionnel du pays.

Dans un communiqué publié par le Conseil d’Administration de l’INPP, l’institution exprime son regret face à la diffusion de cet arrêté fallacieux et présente son point de vue sur la question. Le communiqué mentionne que les informations contenues dans le document en circulation ne correspondent pas à la réalité et sont fabriquées de manière délibérée par des individus malintentionnés. Le but apparent de cette falsification serait de ternir la réputation de Son Excellence Madame la Ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale ainsi que des membres du Conseil d’Administration de l’INPP.

Le communiqué ne s’arrête pas à la simple réfutation des allégations, il souligne également que l’INPP envisage d’entreprendre des actions légales à l’encontre des personnes responsables de la propagation de ces informations trompeuses. Selon les responsables de l’INPP, ces actes ne sont pas seulement nuisibles, mais ils enfreignent également les nouvelles réglementations concernant la diffamation en ligne et les fausses informations.

INPP

Le Président du Conseil d’Administration, LUKULASI MASSAMBA Jean Marie, et le Directeur Général, TSHIMANGA WA MUNTUABO Godefroy Stanislas, ont signé ce communiqué conjoint, manifestant ainsi leur unité dans la condamnation de cette tentative de discréditer l’institution et ses dirigeants.

Cet épisode soulève des interrogations sur la transparence et la gestion financière au sein de l’INPP. Les citoyens et la communauté internationale observent de près l’évolution de cette situation, en attendant de connaître la vérité derrière ces allégations et la réaction des instances compétentes.

En conclusion, alors que l’INPP continue de jouer un rôle crucial dans la préparation professionnelle des citoyens de la République Démocratique du Congo, cette controverse met en évidence les défis auxquels sont confrontées les institutions publiques dans un monde de plus en plus connecté et exposé aux informations erronées. Le pays attend désormais de voir comment les autorités aborderont cette situation et rétabliront la confiance du public dans l’INPP.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...