AccueilA la Une11 manifestants arrêtés...

11 manifestants arrêtés à Goma : Un appel à la libération immédiate (LUCHA)

Goma, République Démocratique du Congo – Dans un acte qui a suscité l’indignation générale, onze citoyens engagés, dont deux femmes, ont été appréhendés de manière abrupte à Goma alors qu’ils exprimaient de manière pacifique leur désapprobation quant à la gestion de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et aux retards dans la délivrance des duplicatas pour les cartes d’enrôlement rendues illisibles. Lutte pour le changement (LUCHA) a immédiatement appelé à leur libération.

Lucha

Les manifestants, déterminés à faire entendre leurs voix, se sont rassemblés dans les rues de Goma pour dénoncer le monnayage de la CENI, une question qui préoccupe profondément de nombreux Congolais. Ils ont également soulevé l’inquiétude quant à la lenteur du processus de remplacement des cartes d’enrôlement illisibles, qui a laissé de nombreux citoyens sans voix dans le processus électoral.

Cette démonstration de mécontentement pacifique a été brutalement interrompue par les autorités locales, qui ont procédé à l’arrestation des onze manifestants. Les images de cette action ont rapidement circulé sur les médias sociaux, suscitant une indignation généralisée au sein de la population.

La LUCHA, une organisation engagée dans la promotion de la démocratie et des droits de l’homme en RDC, a réagi immédiatement à cette arrestation. Dans une déclaration publique, la LUCHA a condamné fermement l’arrestation des manifestants et a appelé les autorités à les libérer immédiatement.

la déclaration de la LUCHA : « Nous sommes profondément préoccupés par l’arrestation de nos camarades qui exerçaient leur droit fondamental à la liberté d’expression et de rassemblement pacifique. Nous exigeons leur libération immédiate et appelons à une enquête approfondie sur cette violation des droits de l’homme.« 

Cette arrestation suscite également des inquiétudes au niveau international. Les défenseurs des droits de l’homme et les organisations internationales ont exprimé leur solidarité avec les manifestants arrêtés et ont appelé les autorités congolaises à respecter les normes internationales en matière de droits de l’homme.

LUCHA

Alors que la pression continue de monter pour la libération des manifestants, cette affaire souligne l’importance cruciale de protéger la liberté d’expression et le droit de manifester pacifiquement en République Démocratique du Congo. Les yeux du monde restent rivés sur cette situation, en attendant une réponse des autorités congolaises.

En conclusion, l’arrestation de ces onze manifestants met en lumière les défis auxquels sont confrontés les défenseurs des droits de l’homme en RDC. Le respect des droits fondamentaux et des normes internationales en matière de droits de l’homme doit rester une priorité pour le gouvernement congolais, et la libération immédiate des manifestants arrêtés est impérative. Le monde observe avec attention l’évolution de cette situation.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Coup d’État avorté en RDC : le récit poignant de l’épouse de Vital Kamerhe

L'attaque survenue le dimanche 19 mai à la résidence du vice-premier ministre sortant de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, a plongé sa famille dans un cauchemar dont l'issue aurait pu être tragique...

Reprise du trafic sur l’avenue Nguma à Kinshasa : un pas vers la normalisation de la circulation urbaine

Le ministre des Infrastructures, A. Gisaro, a récemment annoncé la reprise du trafic sur certains tronçons de l'avenue Nguma à Kinshasa, à partir du lundi 20 mai. Cette ouverture concerne spécifiquement le rond-point Kintambo

Éliminatoires Mondial : Silas Katompa forfait contre le Sénégal et le Togo

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a récemment annoncé un coup dur pour l'équipe nationale de la RDC. En effet, l'attaquant de Stuttgart, Silas Katompa, ne pourra pas participer aux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026...