AccueilA la UneL'Agent KAZADI Mulumba...

L’Agent KAZADI Mulumba de la CNSS licencié pour soutien à Joseph Kabila

Kinshasa, République Démocratique du Congo – Un événement inattendu s’est produit à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) Kinshasa-Est, avec le licenciement sans préavis de l’Agent KAZADI Mulumba, Rédacteur, Matricule 07294/D. La raison invoquée pour ce licenciement abrupt est le soutien apporté par l’agent à son autorité politique, Joseph Kabila, lors d’un rassemblement politique qui s’est tenu le 4 septembre 2023 à GLM.

La décision de licencier l’Agent KAZADI Mulumba a été officialisée par un document émanant de la Direction Générale de la CNSS, intitulé « PORTANT LICENCIEMENT SANS PREAVIS D’UN AGENT DE MAITRISE. » Cette décision, prise par la Direction Générale, a fait référence à plusieurs lois et ordonnances, notamment la Loi n°015/2002 du 16 octobre 2002 portant Code du Travail, la Loi n°16/009 du 15 juillet 2016 fixant les règles relatives au régime général de la sécurité sociale, ainsi que des ordonnances relatives aux nominations au Conseil d’Administration et à la Direction Générale de la CNSS.

Le motif principal du licenciement de l’Agent KAZADI Mulumba repose sur son comportement lors de l’événement du 4 septembre 2023. En pleine journée de travail, il a délibérément interrompu l’exécution de ses fonctions sans obtenir l’autorisation de sa hiérarchie pour se rendre à la Commune de la Gombe, où il a enregistré et largement diffusé une vidéo sur les réseaux sociaux. Dans cette vidéo, l’agent a tenu des propos désobligeants, discourtois et irrespectueux à l’égard d’une Institution, ce qui a été interprété comme une atteinte à son image et à son prestige.

Selon la Direction de la CNSS, les actions de l’Agent KAZADI Mulumba étaient en violation de divers articles de la Convention Collective de novembre 2021, notamment l’article 126 points a, b, i et k, ainsi que l’article 127 points 10 et 12. De plus, les commentaires désobligeants proférés par l’agent ont été qualifiés de scandaleux, portant ainsi atteinte à l’image de l’Institution Président de la République, enfreignant l’article 135 litera-a-point 2 de la Convention Collective de novembre 2021.

En conséquence, la Direction de la CNSS a estimé que les actions de l’Agent KAZADI Mulumba constituaient une faute lourde flagrante, justifiant ainsi son licenciement sans préavis. Cette décision a été prise dans l’intérêt supérieur de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale et dans le respect des règles en vigueur.

Le licenciement de l’Agent KAZADI Mulumba a pris effet immédiatement à la date de sa signature, selon la décision officielle. Cette situation soulève des questions concernant les limites de l’engagement politique des employés dans les institutions publiques en République Démocratique du Congo et la manière dont ces affaires sont gérées au sein des organismes gouvernementaux.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Explosion meurtrière d’une grenade à Rutshuru : La fragilité de la sécurité en question

Le drame survenu à Lushege, chef-lieu du groupement de Tongo, en territoire de Rutshuru, dans le Nord-Kivu, continue de susciter l'émoi et l'indignation. L’explosion d’une grenade, qui a coûté la vie à quatre personnes...

Alerte à Beni-Kasindi : Le pont Lume menacé de céder, la société civile tire la sonnette d’alarme

Le pont Lume, point crucial de la route Beni-Kasindi, menace de céder selon la Nouvelle société civile congolaise (NSCC) du secteur de Ruwenzori, alertant ainsi sur les dangers imminents qui pèsent sur cette infrastructure vitale.

Beni : Une nouvelle attaque sanglante des rebelles ADF

Le calvaire des habitants de Beni au Nord-Kivu persiste, marqué par une nouvelle attaque brutale des rebelles ADF.