AccueilA la UneAssemblée Nationale :...

Assemblée Nationale : Emery Okundji, évincé de la liste officielle, dénonce l’influence présumée de certains acteurs sur la CENI

Dans une interview accordée aujourd’hui, le 27 septembre 2023, à Média Congo Press (MCP), le député national Emery Okundji exprime son indignation face à la décision du bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de le retirer de la liste des candidats députés nationaux pour le compte du Front Patriotique 2023.

Emery Okundji dénonce ce qu’il perçoit comme une injustice flagrante et accuse la CENI d’être sous l’influence de certains individus qui orientent ses actions.

« Quel est le rôle de la CENI dans cette affaire ? La Cour Constitutionnelle a transmis à la CENI la liste complète de tous les candidats. Malgré son obligation de se conformer aux décisions de la Haute Cour, la CENI semble être sous l’emprise de certains acteurs qui lui dictent leur conduite, ce qui nous surprend profondément. Le nom d’Emery Okundji Ndjovu, le représentant bien-aimé de la population de Lubefu, n’apparaît pas ou n’est plus présent sur la liste définitive publiée par la CENI, alors qu’il avait été dûment enregistré dans la décision de la Cour Constitutionnelle et figurait sur la liste du Regroupement politique Front Patriotique 2023. Pourquoi la CENI exclut-elle le nom d’Emery Okundji Ndjovu de la liste définitive, alors que tout candidat en règle devrait pouvoir participer à la compétition ? » s’interroge Emery Okundji.

Cependant, le député national demande instamment au bureau Kadima de la CENI de réintégrer immédiatement son nom sur la liste définitive. Il estime également que la confiance des Congolais envers la CENI est aujourd’hui sérieusement ébranlée.

« Nous exigeons donc de la CENI qu’elle répare cette injustice en respectant la décision de la Cour Constitutionnelle. Cette institution, censée soutenir la démocratie, n’inspire plus confiance en ce qui concerne l’organisation d’élections libres, crédibles et apaisées », poursuit-il.

La Cour Constitutionnelle avait ordonné l’inscription des partis politiques et regroupements sur la liste des candidats ayant atteint le seuil de recevabilité, après avoir examiné les requêtes qu’elle avait jugées admissibles et fondées.

Le Front Patriotique 2023, dirigé par Steve Mbikayi, faisait partie des regroupements politiques initialement écartés par la CENI, mais il a été rétabli sur décision de la Cour Constitutionnelle après un examen attentif de la requête présentée par ce dernier.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Coup d’État avorté en RDC : le récit poignant de l’épouse de Vital Kamerhe

L'attaque survenue le dimanche 19 mai à la résidence du vice-premier ministre sortant de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, a plongé sa famille dans un cauchemar dont l'issue aurait pu être tragique...

Reprise du trafic sur l’avenue Nguma à Kinshasa : un pas vers la normalisation de la circulation urbaine

Le ministre des Infrastructures, A. Gisaro, a récemment annoncé la reprise du trafic sur certains tronçons de l'avenue Nguma à Kinshasa, à partir du lundi 20 mai. Cette ouverture concerne spécifiquement le rond-point Kintambo

Éliminatoires Mondial : Silas Katompa forfait contre le Sénégal et le Togo

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a récemment annoncé un coup dur pour l'équipe nationale de la RDC. En effet, l'attaquant de Stuttgart, Silas Katompa, ne pourra pas participer aux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026...