AccueilA la UneÉconomie : lancement...

Économie : lancement de l’opérationnalisation du Fond de Régulation Économique par le Vice-Premier Ministre Vital Kamerhe

Par Manassé Kitemoko Kosi

Le mardi 24 octobre, dans le salon rouge de l’immeuble intelligent, le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Économie Nationale, Vital Kamerhe, a inauguré l’atelier visant à élaborer un plan d’action opérationnel pour le Fond de Régulation Économique, plus communément appelé « FOREC. » La réunion a rassemblé divers membres du gouvernement, donnant ainsi un nouvel élan à ce fonds créé par décret numéro 08/10 du 7 mai 2008, mais qui était demeuré non opérationnel jusqu’à présent.

Le FOREC, bien qu’inactif, détient un rôle clé dans la régulation de l’approvisionnement en produits de première nécessité et la stabilisation des prix sur le marché congolais. Face aux crises récurrentes de pénurie et d’augmentation des prix, notamment suite à la crise du maïs dans les régions du Haut-Katanga et du Grand Kasaï, le gouvernement a recommandé de redonner vie à cet organisme.

Ce fonds a pour mission d’intervenir rapidement et durablement sur le marché en approvisionnant en produits essentiels qui souffrent de pénurie ou dont les prix subissent une hausse dépassant régulièrement 5%. Parmi les produits concernés figurent les céréales, les produits pétroliers, les surgelés, le ciment, le sucre et la farine de froment.

Le Vice-Premier Ministre Vital Kamerhe a souligné que la réactivation du FOREC était en ligne avec la vision du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, visant à réduire la dépendance de l’économie congolaise à l’égard de l’extérieur et à renforcer sa résilience face aux chocs économiques. Le FOREC jouera un rôle central dans l’identification des produits menacés de pénurie ou connaissant des distorsions de prix, et dans la mise en place de mesures pour résoudre ces problèmes.

Afin de mener à bien cette mission, le Ministère de l’Économie Nationale a organisé l’atelier d’élaboration du Plan d’Action Opérationnel (PAO) FOREC 2023-2024. Les experts provenant de différents ministères, notamment la Présidence, la Primature, l’Économie Nationale, les Finances, le Budget, l’Industrie, les Transports, les Hydrocarbures, et l’Agriculture, ont été réunis pour discuter du contenu de ce plan d’action opérationnel. Les ministres des ministères concernés composent le Comité de Gestion, et la participation de la Banque Centrale du Congo (BCC), de la Réserve stratégique, du Patronat (FEC, FENAPEC, COPEMCO), du FPI, de l’OPA, de la Société savante et de la Société civile a également été notée.

Célestin TWITE, Secrétaire Général à l’Économie Nationale, a expliqué l’importance de ce plan d’action opérationnel, soulignant qu’il permettra de définir précisément les objectifs, d’anticiper les activités à venir et de planifier leur déroulement de manière chronologique. Ce plan fixera également les ressources nécessaires et établira des échéances pour chaque tâche, tout en intégrant des mécanismes de feedback.

Au cours des dernières années, l’économie mondiale a été secouée par diverses crises, dont la pandémie de Covid-19 et la guerre en Ukraine. Ces événements ont contribué à la pénurie et à la hausse des prix des produits essentiels sur les marchés internationaux, impactant négativement l’économie de la République Démocratique du Congo en raison de sa forte dépendance vis-à-vis de l’extérieur.

Ainsi, l’opérationnalisation du FOREC vise à renforcer la résilience de l’économie nationale et à garantir un approvisionnement régulier en produits de première nécessité, un pas important vers la stabilité économique et la réduction de la vulnérabilité aux chocs économiques.

Manassé Kitemoko Kosi, Correspondant Bisonews.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Coup d’État avorté en RDC : le récit poignant de l’épouse de Vital Kamerhe

L'attaque survenue le dimanche 19 mai à la résidence du vice-premier ministre sortant de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, a plongé sa famille dans un cauchemar dont l'issue aurait pu être tragique...

Reprise du trafic sur l’avenue Nguma à Kinshasa : un pas vers la normalisation de la circulation urbaine

Le ministre des Infrastructures, A. Gisaro, a récemment annoncé la reprise du trafic sur certains tronçons de l'avenue Nguma à Kinshasa, à partir du lundi 20 mai. Cette ouverture concerne spécifiquement le rond-point Kintambo

Éliminatoires Mondial : Silas Katompa forfait contre le Sénégal et le Togo

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a récemment annoncé un coup dur pour l'équipe nationale de la RDC. En effet, l'attaquant de Stuttgart, Silas Katompa, ne pourra pas participer aux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026...