AccueilA la UneJean-Luc Mélenchon à...

Jean-Luc Mélenchon à l’UNIKIN : Un Appel à la Fin des Violences en RDC

Par Manassé Kitemoko Kosi

Kinshasa, le 30 octobre 2023 – Le leader de La France Insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon, a pris la parole aujourd’hui à l’Université de Kinshasa (UNIKIN), où il a présenté son livre « Faites Mieux ». Cet événement a été l’occasion pour l’opposant français de condamner fermement l’agression rwandaise en République démocratique du Congo (RDC) et d’exhorter la communauté internationale à agir pour mettre fin aux atrocités en cours dans l’est de la RDC.

Mélenchon, qui a récemment exprimé sa solidarité avec les Congolais, a appelé le Parlement européen à prendre des mesures vigoureuses pour contraindre le Rwanda à mettre fin à son agression, qui constitue une violation flagrante du droit international. Alors que le nombre de déplacés en RDC atteint un niveau record de 6,9 millions, en grande partie à cause de l’activisme armé du Rwanda sur le territoire congolais, l’opposant français a insisté sur l’urgence d’une réponse internationale.

Dans son discours, Mélenchon a déclaré : « Je plaide devant vous pour trouver parmi les Congolais, les alliés d’une politique, celle du non-alignement. Le non-alignement ne signifie pas la neutralité, ni l’équidistance. Nous ne sommes pas équidistants entre l’envahisseur et l’envahi, je ne suis pas équidistant entre le Rwanda et la RDC. J’ai choisi : c’est la RDC qui a raison. Je le dis et j’espère que ça fasse assez de bruit pour qu’on l’entende jusqu’en Europe, puisque le Parlement européen a pris une disposition, alors maintenant il doit dire ce qu’il compte faire réellement pour cesser ces massacres. »

L’orateur a également exhorté les pays africains, en particulier la RDC, à faire entendre leur voix sur la scène internationale et à contribuer à l’évolution du monde. Il a souligné que le non-alignement ne signifie ni la neutralité ni l’équidistance, mais plutôt la capacité de chaque nation à décider de ce qui est juste dans chaque circonstance, sans subir des pressions extérieures.

Mélenchon a également abordé les changements géopolitiques mondiaux, notamment la transition vers un mode de production dominant à l’échelle mondiale, et a plaidé en faveur d’une coordination basée sur la loi plutôt que sur la force. Il a souligné que malgré ses imperfections, l’ONU demeure un espoir pour éviter des démonstrations de force.

Enfin, il a évoqué l’importance d’un monde organisé par opposition à un monde multipolaire où chaque nation cherche à s’imposer, rappelant les ravages de la guerre dans un tel contexte. Mélenchon a également noté le déclin de la puissance des États-Unis, la dépolarisation du monde et la montée en puissance des pays BRICS, qui contribuent à dessiner un nouvel ordre mondial.

Le discours de Jean-Luc Mélenchon à l’UNIKIN a suscité l’attention et l’intérêt de nombreuses personnes, alors que la situation en RDC reste préoccupante. Les appels à la fin des violences et à une action internationale concertée se multiplient, et le rôle des personnalités politiques étrangères, telles que Mélenchon, dans cette cause cruciale ne peut être ignoré.

Manassé Kitemoko Kosi – Bisonews.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Explosion meurtrière d’une grenade à Rutshuru : La fragilité de la sécurité en question

Le drame survenu à Lushege, chef-lieu du groupement de Tongo, en territoire de Rutshuru, dans le Nord-Kivu, continue de susciter l'émoi et l'indignation. L’explosion d’une grenade, qui a coûté la vie à quatre personnes...

Alerte à Beni-Kasindi : Le pont Lume menacé de céder, la société civile tire la sonnette d’alarme

Le pont Lume, point crucial de la route Beni-Kasindi, menace de céder selon la Nouvelle société civile congolaise (NSCC) du secteur de Ruwenzori, alertant ainsi sur les dangers imminents qui pèsent sur cette infrastructure vitale.

Beni : Une nouvelle attaque sanglante des rebelles ADF

Le calvaire des habitants de Beni au Nord-Kivu persiste, marqué par une nouvelle attaque brutale des rebelles ADF.