De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneObservations des élections...

Observations des élections en RDC : Un bilan en demi-teinte selon le Centre Carter

Les observateurs du Centre Carter ont rendu public leur rapport préliminaire sur les procédures électorales en République démocratique du Congo (RDC). Leur mission, déployée dans onze provinces, a couvert un échantillon de 109 bureaux de vote, révélant un tableau contrasté de la journée électorale.

Des procédures globalement acceptables, mais des préoccupations subsistent

Dans la majorité des bureaux de vote visités, soit 88 sur 109, les procédures de vote ont été qualifiées de « relativement bien conduites » par les observateurs du Centre Carter. Cependant, le rapport pointe du doigt 21 bureaux de vote où des préoccupations sérieuses ont été soulevées.

Les violations majeures recensées comprennent l’assistance non autorisée aux électeurs (16 cas), des allégations d’achat de voix (deux cas), et des infractions au secret du vote (17 cas). Ces incidents soulignent la nécessité de renforcer la surveillance et de garantir l’intégrité du processus électoral.

Problèmes techniques et manque de connaissance des procédures

Le rapport met en lumière des problèmes techniques dans 24 bureaux de vote, principalement liés à des dispositifs électroniques défectueux, entraînant des périodes d’inopérabilité et la fermeture temporaire de certains bureaux. De plus, 39 cas ont révélé un manque de connaissance des procédures de vote par les électeurs, notamment en ce qui concerne l’utilisation des dispositifs électroniques.

Les observateurs ont également observé que 27 bureaux de vote n’étaient pas accessibles aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap, soulignant ainsi l’importance de garantir l’égalité d’accès à tous les citoyens.

Une mission internationale à long terme

La Mission Internationale d’Observation Électorale du Centre Carter se démarque en tant que seule mission internationale à avoir déployé des observateurs à long terme à travers le pays. Alors que d’autres organisations régionales ont préféré des missions à court terme, l’Union européenne a maintenu une équipe d’experts à Kinshasa après le retrait de ses observateurs à long terme. Notons que la mission de la Communauté d’Afrique de l’Est n’a pas été autorisée à déployer une mission.

En conclusion, le rapport préliminaire du Centre Carter offre un aperçu nuancé des élections en RDC, soulignant à la fois des aspects positifs et des préoccupations légitimes. Les défis techniques et les infractions signalées appellent à une vigilance continue pour renforcer la confiance dans le processus démocratique.

Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.