AccueilA la UneAttaque meurtrière à...

Attaque meurtrière à Beni : Un bilan funeste à Mayimoya

La nuit du dimanche au lundi 25 décembre 2023 restera marquée par une tragédie à Mayimoya, dans la région de Beni, en République démocratique du Congo. Les rebelles présumés du groupe armé ADF ont perpétré une attaque meurtrière en plein cœur de la localité, laissant derrière eux un bilan funeste.

Selon les informations recueillies auprès de la société civile locale, les assaillants ont réussi à déjouer les positions des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) avant de passer à l’offensive. Patrick Musubao, président de la société civile du groupement, a déclaré à 7SUR7.CD : « Pour le moment, le bilan provisoire est de 5 personnes tuées et plusieurs autres portées disparues. L’ennemi s’est livré au pillage des biens de la population avant de se volatiliser dans la nature.« 

Face à cette escalade de violence, l’armée congolaise, soutenue par les forces armées ougandaises, a rapidement réagi. Une intervention coordonnée est en cours pour neutraliser les assaillants et restaurer la sécurité dans la région. Patrick Musubao demeure optimiste quant à la résolution de la situation : « Avec la détermination de la force conjointe qui s’est mobilisée, et vu les biens abandonnés dans la brousse par l’ennemi, les portés disparus seront retrouvés. »

L’attaque a eu des répercussions immédiates sur la vie quotidienne à Mayimoya, entraînant la paralysie des activités le jour de Noël. Les habitants ont été contraints de faire face à la terreur et à l’incertitude, transformant une journée festive en un moment de deuil et de recueillement.

Dans un contexte où la stabilité régionale demeure fragile, de telles attaques soulignent l’urgence de renforcer les mesures de sécurité et de coopération entre les forces nationales et internationales. La population locale, déjà éprouvée par des violences récurrentes, appelle à une action concertée pour mettre un terme à cette spirale de violence.

Manassé Kitemoko Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Les jeunes de l’UDPS/TSHISEKEDI Grand-Kivu-Katanga appellent à l’unité interne

Dans un contexte de tensions croissantes au sein de l'UDPS/TSHISEKEDI, les jeunes membres de l'interfédéral Grand-Kivu-Katanga se sont réunis ce dimanche 14 juillet 2024 pour exprimer leur position sur la situation actuelle. Leur déclaration met en lumière la nécessité de résoudre les différends internes pour préserver l'image du parti et soutenir les efforts de sécurisation de l'Est de la République Démocratique du Congo...

Jacquemain Shabani entame mission sécuritaire à Goma sous haute tension

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Jacquemain Shabani, a entamé ce samedi 13 juillet une mission délicate au Nord-Kivu, débutant par la ville de Goma.

RDC : L’UDPS en ébullition, Augustin Kabuya conserve le soutien de la Présidence

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est actuellement au cœur d'une tempête politique. Plusieurs membres influents et militants du parti au pouvoir réclament le départ d'Augustin Kabuya, qu'ils accusent de gestion autoritaire et de favoritisme.